Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 14:42

La lecture du dimanche

Voilà un bon moment que je voulais lire ce livre. J'ai lu de très nombreux avis depuis des mois qui étaient tous très alléchants, et le roman avait assez vite rejoint ma PAL. Ne restait plus qu'à trouver l'occasion et le temps de le lire - parce que c'est quand même un joli pavé de 600 pages - et pour cela, rien de tel qu'une lecture du dimanche avec ma copine Stephie, lecture du dimanche qui s'est exceptionnellement fondue avec une lecture commune en compagnie d'autres bloggueuses.

Image hébergée par servimg.com
L'histoire :

Joseph Vaughan mène une vie tranquille dans la petite ville d'Augusta Falls. Jusqu'à ce que l'année de ses douze ans, tout bascule : la perte de son père d'abord, puis cette fillette retrouvée sauvagement assassinée. cette fillette qui partageait le même banc que lui à l'école. Mais malheureusement, Alice n'est que la première victime d'une très longue série de meurtres. Et très vite, la peur et la suspicion  vient alourdir l'atmosphère d'Augusta Falls. Joseph et ses petits camarades forment alors une association secrète et jurent de surveiller les petites filles afin de les protéger. Mais leur entreprise échoue, et Joseph porte le poids de la culpabilité : ces crimes le poursuivent. D'ailleurs, trois ans plus tard, il fera lui-même une macabre découverte, le corps de la petite Virginia, coupé en cinq morceaux. Dès lors, le tueur ne cessera de le hanter, et le seul moyen d'exorciser ce fantôme sera de lui mettre la main dessus, même si cela doit lui prendre toute une vie...

Inutile de faire durer le suspense, j'ai littéralement dévoré ce roman que j'ai presque lu d'une seule traite, tant comme Joseph, cette histoire me poursuivait et j'avais besoin de savoir. Tout, absolument tout m'a plu.
A commencer par les personnages, Joseph bien sûr, le narrateur, que l'on suit de l'enfance jusqu'à la fin de sa vie, et à qui l'on ne peut que s'attacher. J'avais l'impression que mon coeur allait s'arrêter de battre chaque fois qu'un nouveau malheur s'abattait sur lui. Comme s'il était victime d'une terrible malédiction qui lui ôtait sans cesse les courts instants de bonheur auxquels il avait droit. Alexandra Webber, l'institutrice que j'ai trouvée extraordinaire, toujours pleine de bon sens et qui va pousser le petit Joseph à écrire. Chacun des personnages en fait, est extrêmement fouillé et j'ai eu l'impression de les connaître, d'etre moi même plongée dans cette petite ville de Géorgie.
Car, si les personnages sont extraordinaires, le contexte l'est lui aussi. L'auteur nous décrit à merveille les lieux où il place son intrigue : Augusta Falls d'abord et son atmosphère si particulière : tout le monde se connaît, et les secrets ne se gardent pas bien longtemps. New York ensuite, et cette sensation, au contraire, que tout le monde est anonyme et qu'on peut se fondre dans la masse. Le contexte historique est également très intéressant. C'est en 1939 que commence le roman, alors que la seconde guerre mondiale fait ses premiers pas en Europe, et j'ai trouvé très intéressant d'avoir le point de vue des citoyens américains, à la fois impliqués dans cette guerre, mais également assez détachés vis-à-vis d'elle, puisqu'éloignés physiquement des combats. Ce qui ne les empêche pas de soupçonner Gunther Kruger, l'allemand de leur petite communauté...

Un livre magnifique vraiment, exactement comme je les aime, terriblement sombre et profondément humain.
Allons voir maintenant ce qu'en ont pensé
Stephie, Gio, Neph et Théoma.

calepin-2.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Géraldine 05/10/2010 21:37



Je viens de publié la longue interview qu'Ellory m'a accordé !



Nelfe 02/09/2010 10:52



Je viens de voir ton commentaire sur la bibliomania de Livraddict et comme je partage complètement ton avis je suis venue lire plus en détail ton article.


Pour moi aussi ce fut une découverte magnifique. J'ai adoré ce livre sous tous ses aspects: histoire, personnages, milieu rural... Je le place maintenant dans mes livres préférés.


Ma critique est là si ça te dis de venir la lire et voir plus en détail ce que j'en ai pensé: http://cafardsathome.canalblog.com/archives/2010/07/11/18556362.html



Muriel 26/02/2010 22:22


Je l'ai acheté tout à fait par hasard, il y a quelques jours. En fait, je me suis trompée et ai confondu Ellory avec Ellroy dont j'avais entendu une interview à la radio!!! Je ne suis pas trop les
sorties littéraires et ce n'est que ce soir que j'ai découvert ma méprise, ce qui m'a conduit à vouloir en savoir plus et à arriver ici. J'en suis au moment où il quitte sa Georgie natale...pour
moi c'est un immense coup de coeur, savoir qui a tué m'importe assez peu, par contre je suis sous le charme du personnage principal et surtout de la plume d'Ellory ( à noter l'excellente traduction
surtout aprés avoir lu Millenium..), si je n'étais pas si captée par la lecture, je soulignerais des passages tant les descriptions des émotions sont précises et fines, cela me touche d'autant plus
sous la plume d'un homme.
 J'appréhende le moment où je vais le refermer définitivement.


Lylou 25/02/2010 17:41


Je viens de terminer et j'ai vraiment beaucoup aimé aussi :) par manque de temps pour détailler, je copie-colle ici mon avis que j'ai posté sur le forum Butinage Littéraire. Mea culpa... Mais après
tout il reste mon avis, alors ça ne change pas grand chose que ce soit un copier-coller ^^ :

"Waouh quel livre ! J'ai beaucoup aimé.
Il n'a pas le rythme habituel des thriller. C'est en tout cas plus psychologique que beaucoup de livres de ce genre. Je le classe dans cette catégorie parce que c'est marqué sur la couverture, mais
il faut plus s'attacher au côté roman je pense ; ok il y a meurtre et meurtrier, mais ça n'apparait pas seulement comme caractère central du livre. Enfin si... mais bon... Je ne sais pas trop
comment expliquer, il faudrait que vous le lisiez pour comprendre ce que j'entends par là.
Quoiqu'il en soit, j'ai trouvé ce roman super(be).

C'est noir, très noir. Le personnage principal, Joseph, voit sa vie égrener les malheurs les uns après les autres, comme s'ils lui collaient à la peau, tout au long de sa vie. On ressent une réelle
empathie pour ce personne et on suit ses "incidents" et tous les tourments de ce jeune homme et de son entourage, de son village. Et c'est tellement bien retranscrit ! Une très belle écriture, du
style, indéniablement, une certaine profondeur autour de thèmes graves. On est plongé tout entier dans cette atmosphère oppressante, et on n'en sort pas indemne.

D'autre part, dans la première partie du roman, j'ai aimé le parallèle entre les meurtres et la guerre mondiale qui sévit outre-atlantique à l'époque des faits, notamment l'idée que les crimes de
ce petit village semblent toucher davantage ses habitants que la Grande Guerre et toutes ses horreurs, ses millions de morts, etc. Ca transmet, je trouve, une certaine réalité : même si on ne peut
pas nier de terribles pages de l'Histoire qui font des centaines de milliers de morts, de grands chiffres paraissent parfois bien abstraits, tandis que quelques horreurs dans un cadre proche,
familier, sont plus "palpables" ; on se trouve directement face à ces démons.

J'ai également aimé l'alternance (pas régulière, et tant mieux d'un côté, ça donne un certain rythme) entre le passé et le présent du narrateur, surtout dans la première partie du roman. Je n'en
dis pas plus pour ne rien dévoiler.

Le seul petit bémol que j'émettrai concerne les mobiles du meurtrier, qui ne sont pas explicités. Mais ça ne m'a pas plus déranger que ça après cette lecture fort plaisante.

Je n'irai peut-être pas jusqu'à dire que c'était un coup de coeur, mais ça s'en rapproche grandement "


Grimmy 21/02/2010 23:29


A force de voir de bons billets à son sujet, je l'ai noté dans ma lal!