Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2019 3 13 /11 /novembre /2019 13:32

2012-2019,  plus de 7 ans sans publier un article… 7 ans, 3 enfants et le plaisir de lire mis de côté pour un temps. Quelques lectures, rares. Et puis, un jour, un livre que l'on dévore et l'envie d'en parler "comme au bon vieux temps". La renaissance de ce blog? Peut-être… C'est encore un peu tôt pour le dire. 

Ce livre m'est tombé dans les mains par hasard… Abonnée à France Loisirs, j'ai comme souvent laissé passer la date limite et reçu la sélection du moment… La couverture et le résumé ne m'ont pas laissée indifférente et en quelques chapitres j'ai été totalement happée par ce roman.

 

 

L'histoire :

Un coup de téléphone au beau milieu de la nuit n'est jamais bon signe… Le commandant Marchal est appelé sur une scène de crime particulièrement violente : le docteur Bordeaux est retrouvé dans son lit, nu, un godemiché planté dans les fesses  et baignant dans son sang. Qui pouvait en vouloir à ce point à cet homme bien sous tous rapports? Marchal ne va pas tarder à découvrir la part sombre de la victime. Il fait également très vite le rapprochement avec un autre crime : un avocat retrouvé carbonisé dans son véhicule.  S'agit-il de l'œuvre d'un tueur en série? Ou d'une vengeance plus personnelle? Rien ne semble pourtant relier les deux victimes...

 

J'ai été séduite par ce thriller dès les premières pages. Je me suis immédiatement attachée à Stéphane Marchal et à son équipe d'enquêteur. Sans doute parce que l'auteur nous livre par touches successives une partie de leur intimité. Ils ne sont pas que des flics, ils sont aussi des hommes et des femmes avec leur histoire ou leur part d'obscurité. J'ai particulièrement apprécié Dan et Dolores, deux écorchés vifs.
L'intrigue, elle aussi, a tout pour plaire : du suspense, des découvertes inattendues mais aussi la voix du tueur qui s'exprime dans certains chapitres. Tous les ingrédients sont réunis pour tenir le lecteur en haleine du début à la fin. Des indices sont distillés tout au long du roman quant à l'identité du tueur, mais je n'avais rien vu venir. Une belle réussite pour ce premier roman de l'auteur! 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Angelilie 07/11/2020 18:11

J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) A bientôt.