Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 20:43

J'ai lu pas mal de littérature de jeunesse ces dernières semaines, mais je n'ai pas vraiment trouvé le temps de venir vous en parler. Mais cela va venir... J'ai choisi aujourd'hui de vous parler de ce livre, parce que cette lecture m'a particulièrement touchée...

 

L'histoire : Shosha est lycéenne. Comme beaucoup de jeunes filles de son âge, elle est en rebellion, elle est révoltée et s'emporte facilement. Contre ses parents tout d'abord, et surtout sa mère qui ne l'a jamais désirée et qui l'a toujours considérée comme un accident. Contre l'école aussi, et notamment sa prof de philo qui semble lui en vouloir... Elle a l'impression que rien ne lui sourit dans la vie, qu'elle rate tout ce qu'elle entreprend. Et puis, il y a ce secret de famille autour de son oncle Yan qui s'est pendu quelques années auparavant... Son fantôme resurgit lorsque Shosha et sa famille viennent s'installer dans la maison où il s'est donné la mort. La jeune fille va alors vouloir comprendre pourquoi on ne lui a jamais vraiment expliqué ce qui s'était passé....

 

http://1.bp.blogspot.com/-DjAMYQGqujM/TxXo0b_f1cI/AAAAAAAABBI/iTiIB5Q20rM/s1600/Je-renaitrai-de-vos-cendres.JPG

 

Je renaîtrai de vos cendres est le journal intime de Shosha : un journal intime un peu particulier puisqu'il est écrit sous forme de chapitres, chacun précédé d'une ou deux citations de grands auteurs et suivi d'un poème écrit par la jeune fille. Cette présentation originale m'a aussitôt emballée parce qu'elle donne une bonne dynamique au livre, un rythme de lecture assez soutenu qui reflète bien le caractère en feu de son auteur. Sa colère fuse de partout, Shosha en veut à tout le monde, Shosha en veut à la vie.

 

J'avoue que le début m'a semblé un peu cliché... une adolescente révoltée, quoi de plus normal finalement? Mais plus on avance, plus on entrevoit quelles sont les raisons de son mal-être. Et là, j'avoue avoir été totalement subjuguée par cette quête des origines. Savoir d'où l'on vient, qui l'on est est d'autant plus difficile lorsque la famille fait obstacle et vous cache l'essentiel : des origines juives et un passé douloureux que l'on a préféré enterré mais qui sera nécessaire à la jeune fille pour grandir et avancer.

 

J'ai été très touchée par Shosha et par ses découvertes, sans doute parce que cette période de l'histoire m'intéresse énormément, mais aussi parce qu'on cache encore bien trop souvent aujourd'hui certains aspects du passé qu'il faudrait pourtant révéler au grand jour. Je terminerai avec cette citation de Primo Levi qui illustre très bien cette idée :

 

" Il nous est de plus en plus difficile de parler avec les jeunes. Cela nous apparaît comme un devoir, et, en même temps, comme un risque : le risque de leur apparaître anachroniques, de ne pas être écoutés. Il faut que nous le soyons."

 

Une très jolie découverte donc, que je vous recommande vivement!

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

eimelle 07/10/2012 09:34


Je connaissais de cette auteure les jolies "petits riens" "petits délices"... et autres "moi j'adore..." pour les plus petits, j'ai déjà entendu parler de celui là en bien, je note!

Marie 19/02/2012 17:21


J'ai très envie de le lire celui là !

Céline72 15/02/2012 17:38


Je n'ai lu que des avis positifs sur ce roman...il va falloir que je vois ça de plus près.

Alex-Mot-à-Mots 01/02/2012 11:31


Une très belle citation. C'est un homme que je trouve toujours très juste.

Stephie 01/02/2012 07:40


Oh un billet sur ce blog ! Bon, perso, j'ai bien moins aimé que toi ;)