Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 13:38

Ce roman a beaucoup fait parler de lui sur la blogosphère ces dernières semaines, et tous les billets que j'ai pu lire étaient élogieux. Il n'en fallait pas plus pour me donner une furieuse envie de découvrir ce livre et me faire mon propre avis dessus. C'est maintenant chose faite...

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

L'histoire :

 

Emmi Rothner souhaite résilier son abonnement au magazine Like. Pour cela, elle envoie un mail mais elle fait une erreur en tapant l'adresse, elle écrit leike au lieu de like, et son mail arrive tout droit dans la boîte mail de Leo Leike.  De fil en aiguille, une correspondance naît entre eux, de plus en plus régulière mais aussi de plus en plus addictive... Pourtant, ils repoussent sans cesse le moment de la rencontre, pour ne pas briser ce monde virtuel qu'ils se sont créé, mais aussi et surtout parce qu'Emmi est mariée et "heureuse" avec son mari...

 

Je parlais de relation addictive entre les deux personnages, je pourrais également parler d'une telle relation entre le livre et le lecteur. En effet, une fois ouvert, il est difficile de le lâcher, car connaître la suite devient une nécessité. Cela est facilité par la construction même du roman : de l'épistolaire moderne, puisque ce ne sont pas des lettres que s'échangent les personnages mais des mails. Difficile alors d'arrêter la lecture : allez, encore un petit mail. Oh, et puis, le suivant est très court... et on arrive sans s'en apercevoir aux dernières pages.

Les personnages sont très attachants : Emmi, d'abord, parce qu'elle est tiraillée entre sa vie familiale stable et sa passion naissante pour Leo qu'elle refuse de reconnaître. J'ai souvent pensé qu'Emmi était une réincarnation moderne de la Princesse de Clèves, même si ses hésitations finissent par être agaçantes : soyons clairs, le lecteur n'attend qu'une chose : la rencontre... Leo est attachant lui aussi, notamment pour sa plume : il écrit bien, très bien même et il dit des choses que toute femme aimerait entendre. Il est très classe, très sensible et j'ai beaucoup apprécié également son petit côté joueur. Bref, un échange savoureux, tout en finesse, un vrai bon moment de lecture pour lequel je remercie les éditions Grasset. J'attends maintenant avec impatience, que la suite, déjà parue en Allemagne, soit traduite en français...

 

En attendant, je vous invite à aller lire l'avis de Stephie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MyaRosa 14/04/2011 12:30



Je partage ton avis à 100 % ! C'est addictif, impossible de décrocher.



Heide 28/12/2010 22:13



Ravie de voir que tu as aimé ce livre toi aussi ! J'ai mis un lien vers ton article sur mon blog. Bises !



Cécile 06/07/2010 22:11



AHHH j'ai adoré !!! Tellement que je l'ai passé à ma copine allemande afin qu'elle lise le 2 et qu'elle me raconte la fin (non la fin du 1er n'est pas possible). 


Vivement le 2 ! 



Livvy 10/05/2010 14:39



Je note !



Restling 08/05/2010 17:24



J'ai bien aimé aussi, il faut que j'écrive mon billet. La suite m'intéresse assez d'ailleurs, j'espère qu'elle sera traduite en français.


Au fait, je t'ai dit que j'avais changé de blog ? Ma nouvelle adresse : http://legrandnullepart.wordpress.com/