Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 17:24

La lecture du dimanche

 

Avant toute chose, je tenais à vous souhaiter une excellente année 2012, qu'elle vous apporte satisfaction et bonheur autant dans votre vie personnelle que professionnelle. Qu'elle soit aussi placée sous le signe de lectures enrichissantes et agréables. Pour ma part, j'espère que 2012 me permettra de reprendre un rythme de lecture un peu plus soutenu car je me laissée totalement submerger par le boulot ces dernières semaines...

 

Je reprends donc 2012 avec un rendez-vous qui me tient à coeur : la lecture du dimanche avec ma copine Stéphie. Nous avons choisi de nous faire plaisir une fois encore avec un bon thriller bien glauque, et Stéphie m'a proposé de découvrir Brigitte Aubert, que je ne connaissais pas encore. Alors, réussite ou non?

 

http://www.librairiepantoute.com/img/couvertures_300/couturier-de-la-mort-10.jpg

L'histoire : Marcel Blanc est simple flic, affecté à la circulation, alors qu'il rêverait de pouvoir participer à de grandes enquêtes. Lorsqu'un cadavre des plus particuliers est découvert dans le square, non loin du carrefour où il travaille, c'est l'émotion. Ce cadavre est en effet un charmant mélange de trois cadavres : un corps d'homme sur lequel on a cousu la tête d'une femme etles bras d'un vieil homme. Mais qui est ce tueur immonde? Un petit homme, complètement fou, sadique, cannibale, nécrophile qui semble en connaître bien plus sur les flics de la brigade que ces derniers n'en savent sur lui. Il s'amuse, les provoque, et sèment ses cadavres si particuliers aux quatre coins de la ville...

 

Si vous aimez le glauque, avec ce roman vous serez servi! Brigitte Aubert redouble d'imagination dans le domaine de la perversion et du crime en série. Mais au-delà de cela, je n'ai guère été convaincue par ce roman... La plume de l'auteur, tout d'abord ne m'a pas convaincue... L'écriture est hachée, et j'ai trouvé que les tentatives d'humour noir tombaient souvent à plat...  Le tueur non plus ne m'a guère convaincue, j'ai trouvé qu'il y avait un décalage entre sa personnalité et ses crimes, ne serait-ce que physiquement : il est petit, l'auteur ne cesse de nous le répéter, l'appelant "le petit homme" mais il est capable d'enchaîner les crimes, de se promener avec des cadavres sous le bras ou de s'en prendre à des victimes trois fois plus fortes que lui... Pour finir, je n'ai pas accroché non plus aux enquêteurs... Ils sont plusieurs mais je serais bien incapable de vous dire combien exactement, et surtout de les différencier les uns des autres. Ils sont survolés, peu décrits et ne prennent aucune place dans le roman...Quant à la fin, je l'ai trouvée complètement ridicule, soyons claire...

 

Bref, ce roman ne m'a guère emballée, si ce n'est pour quelques scènes bien glauques... particulièrement bien trouvées ( car il en faut beaucoup pour me remuer! ). Allons voir ce qu'en a pensé Stéphie!

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 13:02

La lecture du dimanche

 

Rien de tel qu'une petite lecture du dimanche pour bien commencer les vacances et redonner un peu vie à mon blog abandonné depuis quelques semaines... Les journées sont bien trop courtes, et comme blogguer doit rester un plaisir, j'évite de me mettre la pression et avance à mon rythme! Et rien de tel qu'un petit Jonquet pour faire une bonne lecture du dimanche!

 

http://www.librairiepantoute.com/img/couvertures_300/ad-vitam-aeternam.jpg

 

L'histoire :

 

Ancienne infirmière, Anabel travaille pour Brad, un tatoueur- pierceur. Ce métier ne lui plaît pas beaucoup, mais à sa sortie de prison, elle n'a guère trouvé mieux. Un midi, alors qu'elle mange son sandwich dans le parc d'à côté, elle rencontre M. Jacob, une rencontre qui va bouleverser sa vie à tout jamais. De fil en aiguille, ils sympathisent jusqu'au jour où Anabel quitte son travail et vient s'installer chez M. Jacob. Elle découvre alors l'univers étrange de cet homme qui tient un magasin de pompes funèbres, mais qui se livre aussi, dans l'ombre, à d'étranges expériences funèbres... Peu à peu, elle lève le voile sur cet homme et apprend à partager son goût pour la mort...

 

Rien de tel qu'un petit ( gros! ) Jonquet pour passer un bon moment, et renouer avec la lecture. Le temps m'a malheureusement manqué, et il m'a fallu près de trois semaines pour en venir à bout... Oui, quand même! Malgré cela, je me suis régalée, et j'avais hâte chaque soir de me replonger pour quelques pages dans les aventures d'Anabel. Thierry Jonquet a l'art et la manière d'éveiller notre intérêt en créant petit à petit un monde étrange et macabre, ne nous livrant que quelques bribes de réponses au fur et à mesure. La mort, sujet dont il traite dans ce roman, est quelque chose qui nous touche tous. Personnellement, c'est quelque chose qui m'effraie vraiment. J'ai donc été particulièrement sensible à tout ce qui touche au métier de Monsieur Jacob, à cette volonté de vouloir conserver le corps en état le plus longtemps possible après la mort, à donner à ce corps même l'immortalité... Thierry Jonquet nous emmène à la frontière du fantastique dans ce roman et je dois avouer que j'ai beaucoup apprécié.

 

Bref, une lecture du dimanche réussie pour ma part! Allons voir ce que Stéphie en a pensé!

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 20:24

J'ai repris un bon rythme de lecture, mais il me manque encore le temps de rédiger mes billets... Je privilégie donc la lecture, d'autant que j'ai pas mal de titres dans ma PAL qui me font très envie! Non Stop fait partie de ces titres qui ont à peine  le temps de passer par la case PAL. Aussitôt reçu, aussitôt lu!

 

http://www.zonelivre.fr/blog/wp-content/uploads/_livres/book_j_p/non_stop_frederic_mars.jpg

 

L'histoire :

 

A deux jours du douzième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, à New York, on prépare avec beaucoup d'effervescence les commémorations. Le capitaine Sam Pollack s'apprête à prendre le métro lorsqu'une explosion terrible retentit à quelques mètres de lui. Il est encore tôt pour connaître les causes de cette explosion mais le mot "attentat" est bien présent dans toutes les têtes... Sam prend aussitôt les choses en main, mais la caméra de vidéo surveillance révèle des éléments étranges : l'explosion semble partir d'un homme. Un kamikaze? Puis, dans les heures qui suivent, on apprend que d'autres explosions ont lieu un peu partout sur le territoire américain. Des hommes explosent soudainement, en pleine rue, dans les aéroports, sans que l'on ne puisse expliquer pourquoi ni comment. Le rythme semble s'accélérer, les victimes s'entassent, et la panique ne tarde pas à s'emparer de la population... Qui sont ces bombes humaines? Des terroristes qui ont décidé de se faire sauter en même temps? Ou bien, pire, des victimes...?

 

Ce livre est une véritable bombe! ( Je vous l'accorde, elle était facile! ) Soyez prévenus, une fois commencé, il vous sera bien difficile de le lâcher avant d'en avoir terminer les quelques 650 pages! Il m'a tout de même fallu plusieurs jours pour en venir à bout, car je manquais de temps, mais chaque fois qu'il me fallait le poser, c'était une véritable frustration.

 

Il faut dire que j'étais assez curieuse de découvrir ce thriller, publié dans la collection Blackmoon destinée habituellement aux adolescentes plutôt fans de vampires et autres créatures fantastiques... J'étais, à vrai dire, plutôt sceptique, et je m'attendais à lire un genre nouveau de thriller à l'eau de rose. Eh bien pas du tout, c'est un vrai thriller que nous offre Frederic Marc, époustouflant, digne des plus grands!

 

Le rythme est effréné, le suspens bien présent, les enquêteurs sont bien croqués, et d'autant plus attachants que Sam est impliqué personnellement dans ces drames. Mais surtout, tout ceci est terriblement crédible, puisque tout part des attentats du 11 septembre, attentats que nous avons tous vécus, de plus ou moins loin, et qui laissent, je pense, dans l'esprit de chacun, les terribles images des deux tours s'effondrant. Qui ne se souvient pas de ce qu'il faisait lorsqu'il a appris l'incroyable nouvelle?

 

Ainsi, les événements narrés dans Non Stop, malgré leur démesure, sonnent terriblement justes. Parce qu'on sait maintenant jusqu'où peut nous mener le terrorisme.

 

A lire de toute urgence, vous ne serez pas déçus!

Repost 0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 12:56

La lecture du dimanche

 

Non, vous ne rêvez pas!!! C'est bien une lecture du dimanche que nous vous proposons aujourd'hui après de nombreuses semaines sans! Il faut dire qu'elle nous avait bien manqué et que nous avons voulu profiter des vacances pour lui redonner vie! Et quand Stéphie m'a parlé de ce livre, le titre a eu tôt fait de me convaincre!

 

http://img.over-blog.com/349x600/2/25/73/36/Photos/Octobre/Allumer-le-chat.jpg

 

L'histoire :

 

Raymond a encore tenté d'allumer le chat avec son fusil... Mine, son épouse, cherche à détourner son attention et lui raconte qu'elle a croisé Josette au marché. Josette, c'est leur fille, à qui ils ne parlent plus depuis sept ans. Depuis qu'elle partage sa vie avec Martial, que Raymond a toujours considéré comme un beau salaud. Josette aimerait que Raymond soigne son fils Rémi. Raymond a un don. Rémi de l'eczéma. Et puis quand Martial meurt, en rentrant de chez sa maîtresse, ça les rapproche, Raymond et Josette. Josette se rapproche aussi étrangement d'Edith, la maîtresse de son défunt mari... lequel mort encastré dans un cerf donne des idées artistiques à l'employé des pompes funèbres...

 

Difficile de résumer ce livre sans donner l'impression qu'il n'a ni queue ni tête... Les personnages sont nombreux, et on les découvre les uns après l'autre, chacun ayant un lien avec le précédent. Les évenements sont complètement loufoques, et on est jamais très loin de l'humour noir. Un titre déroutant pour un livre non moins déjanté! J'ai été conquise dès les premières pages, Barbara Constantine a un style bien à elle, une plume à la fois drôle, touchante et incisive. Cela faisait un petit moment que j'avais envie de découvrir cet auteur, et je ne regrette absolument pas de l'avoir fait! J'en lirai d'autres c'est certain!

 

Voilà donc une petite lecture du dimanche réussie! Qu'en est-il pour Stéphie?

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 07:54

Au programme aujourd'hui, ce roman que j'ai lu dans le cadre du jury Seuil policier en partenariat avec Babelio. Il s'agit donc du troisième titre à lire. Pas franchement emballée par les deux premiers, j'ai aussitôt eu la conviction en voyant le titre et la couverture de celui-ci qu'il allait me plaire...

 

http://myboox.f6m.fr/images/livres/reference/0017/36/la-mort-dans-les-yeux-damhaug-9782021037029.gif

 

L'histoire :

 

Tout commence en Grèce, dans un hôtel d'une station balnéaire en 1996... Le jeune Jo est en vacances, mais ce ne sont pas véritablement des vacances puisqu'il passe son temps à fuir sa mère ... En effet, celle-ci, alcoolique, ne cesse de se faire remarquer et Jo a honte. Il ne veut pas que l'on sache qu'elle est sa mère, surtout qu'il est amoureux de sa jeune vosine de chambre : Ylva.

 

Douze ans plus tard, Liss, mannequin anorexique et droguée est dans la tourmente. Menée par le bout du nez par un certain Zako, elle le drogue pour tenter de retrouver les photos avec lesquelles il voulait la faire chanter : des photos de sa soeur Mailin, une jeune psychologue respectée et respectable. Mais la dose est trop forte et Zako meurt. Peu après, Liss apprend que sa soeur a disparu... Elle quitte aussitôt Amsterdam pour Oslo avec une seule idée en tête : la retrouver... Mailin devait passer à la télévision pour y parler de pédophilie, un sujet qu'elle connaissait bien pour avoir soigné de jeunes hommes victimes d'adultes dans leur enfance. Etait-elle devenue gênante?

 

Je ne m'étais pas trompée, ce roman est bien mon préféré des trois!! C'est bien simple, il correspond davantage à ce que j'aime, et on est plus proche ici, du thriller que du policier. La première partie consacrée au petit Jo nous plonge aussitôt dans l'ambiance, et ensuite, on n'aura de cesse que de comprendre quel est le lien entre ces événements et ceux qui se déroulent douze ans plus tard. Certaines scènes sont très sombres, voire glauques, notamment les détails concernant la manière dont les victimes sont assassinées. Disons, sans trop vous en révéler, que le titre prend tout son sens, et que les descriptions sont très réalistes. Tout ce que j'aime donc, vous commencez à me connaître!

 

Je me suis régalée également avec tout ce qui concerne la psychologie puisqu'il s'agit du métier de Mailin et que Liss commence son enquête à partir de là, puisqu'elle a disparu juste avant de faire une intervention télévisée sur un sujet brûlant. Le personnage de Liss m'a également beaucoup plu : à l'opposé de sa soeur, elle mène une vie pour le moins chaotique, loin de ses parents avec qui elle a du mal à communiquer et pour couronner le tout, elle est rongée par la culpabilité d'avoir tué Zako. Bref, un personnage sensible, tourmenté, complexe, comme je les aime!

 

Une bonne surprise, donc, que ce roman!

 

http://img.over-blog.com/290x107/3/28/83/65/logos/jury-polar.png

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 19:56

Quand j'étais gamine, j'étais fascinée par les guiness des records... Dès que je pouvais en approcher un, j'en tournais avidement les pages, fascinée par les ongles ou les cheveux longs de plusieurs mètres...par les personnes très grandes, très petites, très grosses... Aujourd'hui j'ai grandi, mais cela ne m'a pas empêchée de me jeter avec délectation sur le Dokéo des records!

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv35563321.jpg

Voici un livre des records destiné aux enfants qui passionnera aussi les plus grands! Divisé en quatre parties consacrées à la planète, aux animaux et aux plantes, au corps  et aux constructions et inventions stupéfiantes, ce livre nous livre tous un tas d'informations étonnantes et passionnantes! Volcans, montagnes, catastrophes naturelles, notre planète n'aura plus aucun secret. La partie sur les animaux est celle qui m'a le plus plu, animaux miniatures ou gigantesques, comportements bizarres, longévité, capacité de reproduction, maxi-poilus et presque tout nus, chaque anecdote est plus plus savoureuse que la précédente! La partie sur le corps ne manque pas non plus de nous interpeller : saviez-vous par exemple que l'homme le grand mesurait 2.72mètres... Dans la dernière partie nous sont présentés robots en tous genres, moyens de locomotion et autres inventions incroyables.

 

Je me suis re-ga-lée! Vous l'avez sans doute remarqué, j'ai peu de temps pour lire en ce moment... ( heureusement que les vacances sont toutes proches! ) mais une fois le nez mis dans ce livre, j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher! Le livre est très agréable à manipuler, certaines pages se soulèvent et nous révèlent de nouvelles anecdotes. Les illustrations sont très colorées, très éxpressives, et c'est un régal pour les yeux. Les explications sont très claires et l'ensemble ne manque pas d'humour! A conseille à tous les petits curieux donc!

 

Et je ne résiste pas à l'envie de partager deux anecdotes qui m'ont particulièrement marquée :

- je ne regarderai plus jamais les céréales de la même manière, " Dans un bol de céréales, il peut y avoir jusqu'à 75 morceaux d'insectes! Ces petites bêtes se trouvaient sur les plantes quand elles ont été moissonnées."

- je suis bien contente de ne pas être née timide babiroussa... "Les canines de ce cochon sauvage poussent toute sa vie. Parfois, elles transpercent sa mâchoire et sa peau. Si elles ne cassent pas, elles traversent son crâne et il meurt."

 

http://24.img.v4.skyrock.net/24b/candy199/pics/2559323077_small_1.jpg

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 18:28

Premières gelées ce matin : pas de doute, l'hiver approche! Saison idéale pour se replonger dans les contes de notre enfance, et pour les faire découvrir aux plus jeunes. Mais aussi pour en découvrir de nouveaux puisque le conte est un genre qui se renouvelle sans cesse. Voici donc ma découverte des contes à rire et à trembler...

 

 

http://4.bp.blogspot.com/-3IfBOEvJAOI/TjgoCc-2N0I/AAAAAAAABsU/By3SQAxf7yQ/s1600/julien_castanie_0611b.jpg

 

Ce recueil rassemble différents contes écrits par Jean-Louis Le Craver, des contes de longueurs différentes qui nous font voyager dans des univers variés. Le premier Les quatre bonhommes, ne fait pas plus de deux pages mais constitue une merveilleuse mise-en-bouche : un petit conte aux frontières du surréalisme qui m'a mis le sourire aux lèvres. Une première histoire que je lisais "juste comme ça" pour avoir une idée du ton du recueil mais qui m'a donné envie de lire le suivant. C'est ainsi que page après page, je me suis surprise à dévorer tous les contes d'une seule traite!

 

J'ai ainsi découvert l'histoire de Nicolette que son père cache au fond d'un panier pour augmenter le volume des poires qu'il doit donner en impôt au roi. Lorsque les serviteurs royaux la découvrent, ils décident de la faire travailler dans les cuisines. Cela tombe bien : Nicolette est très douée, et très vite, elle est remarquée par le fils du roi... Mais les autre cuisinières qui ne voient pas cela d'un très bon oeil commencent à faire courir une rumeur qui revient jusqu'aux oreilles de sa Majesté...

 

J'ai beaucoup apprécie également l'histoire de Gargantua, buveur de lait, ravie de retrouver ce personnage dans un livre pour enfant! Gargantua, qui ingurgite ses deux tonneaux de vin chaque jour se trouve malade. Le médecin lui conseille alors de boire du lait pour échapper à la cirrhose... Gargantua ne trouve alors rien de mieux que de dérober les vaches du fermier Robert...

 

Suivent deux contes un peu plus long découpés en plusieurs chapitres : Léopard et compagnie qui nous dépeint avec beaucoup d'humour les relations entre les animaux sauvages. Et Le chat-tigre, une sorte de réécriture des Fées de Charles Perrault qui a été pour moi un véritable coup de coeur. Le personnage du chat n'y est bien évidemment pas étranger!

 

Voilà donc un joli recueil à mettre entre toutes les mains, jeunes et moins jeunes! Les contes sont faciles d'accès pour les plus jeunes, et tout en se voulant modernes, ils respectent la tradition ancestrale si chère à nos coeurs. Et pour ne rien gâcher, les illustrations de Julien Castanié sont savoureuses et font de ce recueil un très bel objet-livre! Bref, une bien belle découverte!

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 08:07

J'aurai décidément manqué à tous mes devoirs en ce mois de septembre et j'espère repartir d'un meilleur pied pour le mois d'octobre... Voici donc, avec quinze jours de retard, ma lecture pour le rendez-vous auteur autour de Tonino Benacquista... Je m'en excuse auprès de tous les participants, et j'ai décidé de mettre le rendez-vous auteur en pause pour le moment. J'espère qu'il reviendra très vite... En attendant, voici mon avis sur Malavita :

 

http://www.littleheritages.com/wp-content/uploads/2009/10/Malavita.png

 

L'histoire :

 

Les Blake viennent de s'installer dans une petite ville normande : Cholong-sur-Avre. Ce couple d'Américains, avec ses deux enfants a l'apparence d'une famille comme les autres. Mais ce n'est pas tout à fait le cas. Le père, de son vrai nom Giovanni Manzoni, est un ancien mafieux repenti. Pour avoir dénoncé les siens, il bénéficie d'un programme de protection très serré car on ne donne pas très cher de sa peau. Tout les truands américains ne rêvent que d'une chose : lui faire la peau. La famille Blake doit donc tenter de se fondre dans la population, sans trop se faire remarquer, afin de ne pas avoir à déménager une énième fois.

 

Voilà un roman fort agréable à lire dans lequel l'humour ne manque pas. En effet, si nos personnages doivent mener une vie discrète, ils ne manquent pas, en douce, de faire revenir leur naturel... Vengeances discrètes, coups bas, rien ne les effraie : par exemple, Maggie, la mère, n'hésite pas à faire sauter un supermarché dans lequel elle a été plutôt mal accueillie... Fred, de son côté, passe son temps à détourner l'attention de Tom, chargé de la protection de la famille Blake. Et lorsqu'il découvre une machine à écrire dans la cave de la maison, il décide de se faire passer pour un écrivain américain venu écrire sur le débarquement. La narration alterne ainsi entre le récit et ce que écrit Fred : en fait, son autobiographie. On découvre ainsi en parallèle son passé de mafieux.

 

Bref, un bon moment de lecture, une lecture distrayante, légère et drôle! Je ne manquerai pas de lire la suite : Malavita encore.

 

logo benacquista

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 10:03

Non, vous ne rêvez pas! Voici enfin un billet sur l'une de mes lectures! J'ai un peu laissé mon blog à l'abandon ces dernières semaines, mais, comme chaque année, la rentrée est une période particulièrement éprouvante... d'autant plus que nous n'avons pas eu cette année, notre dose de soleil... Premiers rhumes et maux de gorge, premières montagnes de copies et grosse fatigue ont eu raison de mon rythme de lecture... Je parviens difficilement à lire plus de 10 pages le soir, faites le calcul pour un livre de 300 pages hum... Mais je ne désespère pas de sortir la tête de l'eau dans les prochaines semaines! Bon, parlons plutôt de Désolations...

 

L'histoire :

 

Gary et Irène vivent ensemble depuis plus de trente ans. Leurs enfants volent de leurs propres ailes, et Gary a décidé de mener à bien un projet qui lui tient à coeur depuis très longtemps : construire une cabane sur la petite île qui se trouve au milieu d'un lac non loin de chez eux. Un rêve de gosse en quelque sorte... sauf que nous sommes en Alaska, et qu'à une certaine période de l'hiver, il devient très difficile de rejoindre la rive en bateau. Irène n'est pas spécialement emballée par ce projet, mais son aide est indispensable. Seulement lors d'un premier aller-retour sur l'île pour y déposer une partie du matériel nécessaire à la construction, ils reviennent trempés et Irène tombe malade. Des maux de tête, affreux dont aucun médecin ne trouve la cause... Des maux de tête si intenses qu'Irène croit devenir folle. Mais Gary n'abandonne pas pour autant son projet, il soupçonne même Irène de le faire exprès... Rhoda, leur fille, assiste, impuissante, à la souffrance de sa mère... et ne s'aperçoit même pas que son propre couple est en danger...



La lecture de Sukkwan Island m'avait laissée sans voix : une première partie qui m'avait semblée un peu longuette suivie d'une seconde proprement incroyable que j'avais dévorée les yeux écarquillés... Quand j'ai appris que David Vann nous offrait un second roman en cette nouvelle rentrée littéraire, je n'ai eu aucun doute : il fallait que je le lise! Grand bien m'en a pris! Même si le rythme est une nouvelle fois assez lent, je ne me suis pas ennuyée une seconde, parce que dès les premières lignes, on sent une tension et qu'elle ne cesse de monter au fil des pages. Désolations, un mot qui résumé toutes les relations humaines dans ce roman... L'échec est omniprésent, entre Gary et Irène, entre Irène et Rhoda, et même entre Rhoda et Jim, l'homme qu'elle s'apprête à épouser. Connait-on vraiment les personnes avec qui l'on vit? C'est une nouvelle fois un roman très sombre que nous offre David Vann, un roman qui dérange, qui met mal à l'aise, parce que tout ceci est finalement terriblement humain. Le mal n'est pas explicite, mais s'insinue peu à peu jusqu'au point de retour. Et le cadre de l'Alaska, avec ses grands paysages froids ne fait que renforcer cette sensation. Un très beau roman, très dur mais très vrai.

 

L'avis de Stéphie puisqu'à la base, nous devions en faire une lecture du dimanche mais que je n'ai malheureusement pas pu tenir le rythme... Mais rassurez-vous, la lecture du dimanche n'est pas morte, elle reviendra dès que possible, parce qu'elle me manque beaucoup...

 

Je m'excuse pour la disposition de ce billet mais Overblog refuse de prendre ma mise en page ce matin...

http://img.over-blog.com/200x292/1/08/68/43/LIVRES/desolations-david-vann-gallmeister.jpg

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 05:46

J'ai bien failli manquer ce rendez-vous avec Tonino Benacquista, puisque je sors à peine d'une panne internet qui a duré plusieurs jours... Journées bien longues durant lesquelles je me suis souvent demandée comment on faisait à l'époque où internet n'existait pas... Mais me voici sur le pied de guerre pour relayer vos billets ( en espérant que ma connexion ne me joue pas à nouveau de mauvais tours.... )

 

Voici donc vos différents billets :

 

Adalana - L'outremangeur

Cartonsdemma - La boite noire et autres nouvelles

Moka - billet à venir

Hélène - Le serrurier volant

Itzamna -

Enna - Malavita encore

Alexielle - à venir

Blueverbena - Malavita

Labib dadi -Tout à l'ego - Le serrurier volant - Saga

Violette -

Mathylde - Quelqu'un d'autre

George - La boite noire et autres nouvelles

Cess - Homo erectus

Jules - à venir

Anne ( depocheenpoche ) -

Mia - La commedia des ratés

Flof13 - La maldonne des sleepings

Aproposdelivres - La commedia des ratés

Laure - Malavita

Faiza - Tout à l'ego

Pimprenelle - à venir

 

Merci à tous pour vos billets et à très vite pour le prochain rendez-vous! La prochaine mise à jour aura lieu ce soir car je travaille toute la journée. N'hésitez pas à me laisser votre lien en commentaire.

 

logo benacquista

Repost 0
Published by pimprenelle - dans Découvrons un auteur
commenter cet article