Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 07:07

Maud Lethielleux a beaucoup fait parler d'elle sur la blogosphère depuis la sortie de son premier roman Dis oui, Ninon. Elle faisait donc partie depuis un petit moment des auteurs que j'avais envie de découvrir... C'est maintenant chose faite grâce à ce titre qu'elle a publié récemment pour la jeunesse.

 

 

Image hébergée par servimg.com

L'histoire :

 

Le bout du monde est un foyer d'accueil pour adolescents. Un foyer un peu particulier puisque c'est Marlène, une dame d'un certain âge déjà qui prend sous son aile trois adolescents qui ont été retirés à leur famille pour diverses raisons: Malo, Solam et Jul'. Et c'est chez elle qu'elle les accueille. Sa méthode, elle aussi, est spéciale. Tout passe par l'écriture : chacun doit rédiger une page chaque jour. Parallèlement, les jeunes gens travaillent à l'aménagement de la grange qui permettra d'accueillir davantage de jeunes.

 

Le point fort de ce roman est indéniablement la manière dont il est construit. Le lecteur suit en effet les écrits des trois jeunes gens qui prennent des formes différentes. Malo a décidé d'écrire un journal intime dans lequel il raconte son expérience au jour le jour. Jul' écrit des lettres à Ley, son ancien petit ami à cause de qui elle a mal tourné. Elle garde toujours ces lettres sur elle, car elle espère pouvoir le croiser en ville et les lui donner. Solam, quant à lui, écrit des mots - souvent violents et insultants - qu'il placarde ensuite sur la porte de Marlène. Et là où l'auteur est très forte, c'est qu'elle a su donner un style propre d'écriture à chacun de ses trois personnages. Outre la typographie qui change, chaque adolescent a vraiment son style. Malo, le plus jeune, a une écriture encore naïve : sa principale préoccupation reste son transit intestinal qui lui cause beaucoup de soucis. Solam, lui, a une écriture violente, le niveau de langue est très familier et si j'ai d'abord été déstabilisée par ses écrits, je me suis finalement rapidement habituée, comprenant qu'il ne pouvait en être autrement. Sa principale préoccupation? Critiquer Marlène et ses méthodes. Jul', pour sa part, se languit de Ley qui l'a pourtant envoyée à l'hôpital, elle ne vit que dans l'espoir de le retrouver même si elle prend peu à peu conscience de la véritable personnalité du jeune homme.

 

Une fois passée la surprise du début où je me suis sentie déstabilisée par le style de Solam, mais aussi par le fait que nous sommes plongés directement dans les écrits des trois adolescents et que de fait, il nous manque certaines clés pour comprendre, j'ai dévoré ce roman. Et finalement, j'ai trouvé très intéressant de pouvoir reconstituer petit à petit le passé des trois personnages et ce qui les a conduit chez Marlène, au bout du monde.  Le voile se lève se lève peu à peu, on entrevoit certaines choses qui se confirment ou non ensuite. J'ai craint aussi au début une certaine redondance entre les trois récits, mais non, ils se complètent bien, et les points de vue sur un même événement sont différents.

 

Mais ce que j'ai préféré, c'est suivre l'évolution des personnages tout au long du roman. Une évolution qui se lit dans ce qu'ils écrivent et dont ils n'ont eux-mêmes pas forcément conscience. J'ai aimé le lien qui se crée entre eux, parfois malgré eux. Je pense à Solam par exemple qui part du principe que tout est pourri et qu'il n'aime personne. C'est finalement celui qui m'a le plus touché, parce qu'il porte en lui une grande souffrance, mais aussi beaucoup d'amour qu'il ne sait pas comment exprimer...

 

Bref, un très joli roman, une première rencontre avec Maud Lethielleux qui m'a convaincue et qui me donne envie d'aller lire ce qu'elle a écrit par ailleurs...

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

marie 09/02/2012 16:31


merci pour ce petit paragraphe comme je viens d'acheter le livre je ne savait pas s'il etait bien merci en tout cas

lasardine 28/12/2010 13:34



très très envie de le lire!!



lili 28/12/2010 09:53



J'ai découvert cet auteur cet été et j'ai adoré son ton, son style... Je note ton titre, je crois que je vais continuer à la suivre.



Catherine 27/12/2010 20:24



Je l'ai reçu et je vais le commencer... ce soir ou demain donc je ne lis pas ta note de lecture pour le moment.


La première interview de Maud sur mon
blog et la note de lecture de Dis oui, Ninon.


Bonne semaine !



Géraldine 24/12/2010 19:38



Je viens de dépasser les 100 premières pages et je ressens assez la destabilisation que tu évoques ici. Disons que pour l'instant, je ne suis pas encore capturée par le livre.