Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 05:31

Dans mon esprit, je classais Douglas Kennedy avec des auteurs comme Guillaume Musso ou Marc Lévy... Mais comme Stephie l'apprécie beaucoup, et que généralement j'apprécie ce que Stephie apprécie - à la manière de les amis de mes amis sont mes amis - je me suis décidée à essayer. Mais comme je suis courageuse mais pas téméraire, j'ai préféré être accompagnée par d'autres bloggueuses dans cette aventure. C'est ainsi qu'est né le topic "Découvrons Douglas Kennedy" sur Livraddict...

1-douglas-kennedy 2 logo-copie-1



Image hébergée par servimg.com
L'histoire :

Nick est un journaliste américain plutôt instable. Et c'est sur un coup de tête qu'il décide de s'envoler pour l'Australie et de traverser seul le bush, un désert de sable rouge, près de 4000 km de route. Nick veut se prouver qu'il est capable de mener à bien un projet, aussi lorsque dès le premier soir il renverse un kangourou, il ne tient pas compte de cet avertissement. Il est encore temps de renoncer, de faire demi-tour, mais Nick s'entête et s'enfonce dans le désert. Dans une station-service, il rencontre une fille plutôt séduisante, prénommée Angie. Il accepte de la véhiculer, pensant prendre un peu de temps en sa compagnie. Mais très vite, le piège se referme, et Nick se réveille dans un village perdu au milieu de nulle part : Angie l'a drogué et épousé et personne au village, ne semble en être gêné...

Voilà un résumé bien prometteur qui laisse envisager de l'aventure et du suspense. Et en effet, c'est bien ce que l'on trouve dans ce roman. Nick se prend pour un aventurier, et on se dit qu'il faut être fou pour se lancer dans un tel périple, au volant d'une vieille camionnette... La chaleur est étouffante et représente une véritable menace, les points de ravitaillement sont espacés de plusieurs centaines de kilomètres et on peut rouler plusieurs jours sans croiser personne... Bref, ça ne me viendrait absolument pas à l'idée de me lancer dans une pareille aventure, qui plus est seule et sans que personne ne soit au courant de la situation. Oui, parce que Nick n'a pas de famille, voyez-vous, et personne ne va s'inquiéter de son sort s'il disparaît... Mais alors, quel suspense! Nick parviendra-t-il à échapper à cette situation incroyable? Bon, vous me voyez venir avec mes gros sabots... J'ai eu un peu de mal à accorder de la crédibilité à cette histoire... les ficelles sont vraiment très grosses. Et Douglas Kennedy n'y va pas par quatre chemins lorsqu'il s'agit d'appâter son lecteur : Angie, par exemple est une véritable nymphoname doublé d'une carrure de déménageuse. Parce que voyez-vous, pour séduire ce cher Nick, il faut s'adresser à son slip, mais comme il risque ensuite de se rebeller - parce que quand même on l'a marié contre son gré - il faut que la belle puisse le maîtriser. Pour cela, rien de plus simple : lui casser le nez...
Bon, à ce moment là, vous vous dites que je n'ai pas apprécié la lecture - je m'aperçois en effet que je n'y vais pas de main morte. Mais en fait, c'est un peu plus compliqué que ça. Parce que ce roman, voyez-vous je l'ai lu très vite, je n'ai pas peiné pour avancer. Bien au contraire, il me tardait d'en connaître la fin... En fait, je comparerais ce roman aux téléfilms que l'on voit parfois l'après-midi sur certaines chaînes... On regarde les premières minutes, juste comme ça parce qu'on est tombé dessus, et puis on se laisse prendre au jeu. Bien sûr, on sait pertinemment que ce n'est pas du grand art, que ça ne vole pas très haut, mais on passe quand même un bon moment et la fin arrive plus vite qu'on ne croit. Et là, on se surprend à penser que ce n'était finalement pas si mal et que de temps en temps, ce n'est pas désagréable. Voilà exactement ce que j'ai ressenti à la lecture de Piège nuptial... ce qui me fait penser que je n'avais peut-être pas tort de le comparer à Musso ou Lévy. Ou alors, peut-être n'ai-je tout simplement pas choisi le bon? Je vais m'empresser d'aller lire les avis de mes compagnes de lecture qui me convaincront peut-être de laisser une deuxième chance à cet auteur...

Ces avis, ce sont ceux de :
Calypso, Piège nuptial
Lasardine, Piège nuptial
Cacahuète, L'homme qui voulait vivre sa vie
Véro, Les charmes discrets de la vie conjugale
Mrs Pepys, Les désarrois de Ned Allen
Mel, La poursuite du bonheur
Jennifer3121990,
Stephie, Rien ne va plus
et Evilysangel, La poursuite du bonheur.
( j'éditerai au fur et à mesure de la journée )

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

Luna 31/05/2011 11:06



Cul-de-sac (piège nuptial) est vraiment une histoire très bizarre, étonnante et détonante ! Au fond, elle est très touchante.
En ouvrant ce livre, je ne m'attendais pas du tout à lire quelque chose comme ça : ça ne part pas dans tout les sens, l'écriture est maitrisé, mais on ne sait pas du tout à quoi s'attendre.
L'histoire est vraiment inimaginable, mais la conviction de l'auteur nous donne envie d'y croire : c'est terrifiant d'imaginer que ça puisse réellement exister...


Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!



Jakie 26/11/2010 19:16



C'est encore moi.


Je regrette mon mot nul, tout à fait erroné. On aime ou  on n'aime pas mais n'oublions pas tout le travail, les idées et le plaisir d'écrire de l'auteur . C'est original si ce n'est pas à
mon goût. D'ailleurs, je suis prête à en lire un autre car il doit y en avoir de meilleurs.J'étais sous le coup de la déception car un livre vous prend aux tripes et on n'en ressort jamais
indemme.


Un livre que j'ai beaucoup aimé , dont on parle peu et qui m'a été conseillé par le bouche à oreille


La couturière de Frances Pontes Peebles sur 2 soeurs au Brésil dans les années  trente , aus destins opposés. On est envoûté.Essayez !



Jakie 26/11/2010 16:08



Je n'ai pas du tout aimé ce livre. Je trouve le style grossier et l'histoire m'est indifférente.Je le classerai dans les livres nuls comme quoi les goûts! Comme je le lisais ça fait un peu
Harlequin et vulgaire.


Autour de moi, j'ai un ami qui a aimé . Peut être les références musicales lui parlent-ils!Une amie qui n'a pas aimé.


Je n'avais pas aimé le film Paris Texas. Cette ambiance n'est pas pour moi.


Je respecte tout à fait les gens qui ont aimé.


Je vais en essayer un autre de lui.



Héra 08/09/2010 10:59



Bonjour


Je suis tombée par hasard sur ton blog et je me permets une remarque concernant D.Kennedy et son "piège nuptial".


J'ai été très surprise de voir qu'il s'agit de son premier roman "cul de sac" qui a été réédité... non seulement avec un nouveau titre (archi nul) mais qu'il avait été retraduit(???)


Pour faire du fric ou pour l'adapter à son nouveau public ? et ainsi rejoindre celui de Mussot et Cie, auteurs commerciaux... Dommage car la première version m'avait très emballée....Alors que
j'ai eu un sentiment très mitigé à la lecture de ses autres bouquins: trame sensiblement identique...mélo...bons sentiments etc...le pompom avec "la dame du Vme"


Bonnes lectures....


Cordialement....Héra



Marcozeblog 21/05/2010 11:55



Moi, je suis un grand fan de DK mais je ne pense pas pour autant qu'il mérite le Nobel. Je te conseille 'Les charmes discrets de la vie conjugale' qui est supérieur à "Piège nuptial'.
Cordialement. Marco.