Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 08:09

La lecture du dimanche

 

Nous poursuivons nos lectures un peu différentes... Lorsque j'ai proposé à Stéphie de lire un roman érotique, elle m'a dit qu'elle possédait déjà celui-ci. Ni une, ni deux, je l'ai commandé afin que nous puissions en faire une lecture torride et commune...

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

L'histoire :

 

Françoise Rey a décidé de rendre hommage à Marcel, un jeune facteur avec qui elle sympathisé, voire davantage... Pour cela, elle lui écrit ce texte dans lequel elle s'adresse directement à lui, un peu comme dans une lettre et retrace la vie sexuelle de Marcel, grâce aux nombreux détails qu'il a pu lui confier. Tout commence par la découverte de la masturbation lors de l'adolescence, une pratique qui devient très vite une obsession pour Marcel qui ne lâche plus les revues empruntées à ses frères. Puis vient le moment de passer aux choses sérieuses : les femmes. Mais Marcel est maladroit, il ne sait pas vraiment comment s'y prendre, et surtout il a peur de blesser les jeunes femmes qu'il honore car il a un attribut particulièrement développé ( oui, je choisis mon vocabulaire, car google n'apporte pas toujours que des passionnés de littérature... )...

 

Pfffffffffff, grrrrrrrrrrrrrr, mouais bof. Voilà à quoi se résume mon avis sur ce livre... Que la lecture a été laborieuse et ennuyeuse! D'abord - commençons par la forme, du texte bien sûr - la narration à la seconde personne m'a vite agacée. Tu fais ceci, tu fais cela... autant dire que l'utilisation des substituts est difficile et que l'impression de répétitions vite lassante.

 

Mais passons au fond - puisque quand on lit ce genre de roman, c'est tout de même cet aspect qui nous intéresse le plus, non? Alors, chaud comme la braise, le Marcel? Non, absolument pas... Déjà avec un prénom au potentiel si hautement érotique, avouez que c'était mal parti... Dans mon esprit, j'imaginais davantage mon grand-père qu'un jeune étalon au corps de rêve... Même si nos grands-pères ont sans doute été un jour eux aussi de jeunes messieurs affolés! Bref, s'il n'y avait que le prénom... Mais les scènes, soi-disant torride, ont plus été pour moi, synonymes de ridicules... A aucun moment , à la lecture des 163 pages des aventures de Marcel, je n'ai ressenti le moindre petit papillon dans le ventre! Oui, quoi, avec ce genre de lecture, on s'attend quand même à être un minimum émoustillée, eh bien vos maris risquent d'être déçus... Parce que figurez-vous que j'ai ri... J'ai ri quand Marcel, qui vient de se masturber pour la première fois dans les toilettes au fond du jardin, est inquiet à l'idée de s'être engrossé tout seul... J'ai ri quand il a son premier rapport oro-génital ( pardonnez le choix du vocabulaire... ) avec, tenez-vous bien un veau! Enfin, là, j'ai plutôt ri jaune en fait... J'attendais donc avec impatience le moment où il allait se faire la narratrice... et là encore, une grosse  ( à la hauteur de celle de Marcel ) déception...

 

Bref, nous ne sommes pas suffisamment connaisseuse en matière de littérature érotique, et je pense que nous avons mal choisi... Mais nous profiterons bien d'une autre lecture d'une dimanche pour renouveller l'expérience!!

A moins que Stéphie n'ait un tout autre avis? Je vous avoue que je n'en suis pas persuadée!

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans Mes déceptions
commenter cet article

commentaires

anjelica 03/02/2011 13:11



Peut-être devriez-vous tentées les romans de Gabrielle CIAM ?



Neph 17/01/2011 18:30



Je l'ai lu aussi il y a longtemps maintenant ; j'avais trouvé la lecture amusante mais je ne comptais pas que ça me fasse le moindre effet ! Mieux vaut se tourner vers Sade si tu veux de
l'action, ou D.H. Lawrence pour plus de désir.



Alex-Mot-à-Mots 17/01/2011 15:20



Quoi ? Tu n'as jamais lu Sade ? Même pas un petit peu....



Parla 17/01/2011 13:18



Le problème avec la littérature strictement érotique c'est que c'est souvent un peu chiant... Et là, visiblement on atteint des sommets ! Si tu veux sentir des petits papillons, je te conseille
Lourdes, lentes d'André Hardellet. Ce n'est pas du auteur dit érotique, mais ses pages sont bouleversantes de désir.



lili 17/01/2011 12:51



oh ben zut alors..en même temps, je me doutais que ce n'était pas le roman du siècle, loin s'en faut. 'avais lu Nuits d'encre, d'elle que j'avais trouvé pas mal, mais j'étais encore ado !