Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 13:10

Lorsque Ulike m'a proposé de découvrir cette nouvelle collection éditée par Armand Colin et intitulée "Les fiches de Monsieur cinéma", je n'ai pas hésité une seule seconde. J'aime beaucoup le cinéma mais je dois avouer qu'en la matière, ma culture reste à parfaire. Mon choix s'est donc porté sur Les monstres au cinéma.


Quand j'ai reçu mon exemplaire, j'ai été d'emblée séduite par l'esthétique. : la couverture colorée illustre très bien le thème et invite à ouvrir le livre pour découvrir ce qui se cache derrière ce visage de monstre. Le papier est de qualité et de nombreuses illustrations parsèment les différentes chapitres : une véritable invitation à la lecture.

Le livre se divise en plusieurs parties : l'auteur commence par redéfinir ce qu'est un monstre. J'ai d'ailleurs retenu une citation que je trouve absolument magnifique :
"La monstruosité physique des uns révèle la laideur morale des autres."
Eric Dufour s'interroge ensuite sur la représentation du monstre au cinéma en étudiant l'évolution des techniques jusqu'à l'ère du numèrique. J'ai trouvé plutôt intéressant de découvrir comment les monstres étaient créés à l'origine et j'ai appris par exemple qu'il était commun de déguiser les animaux.

Dans la troisième partie, l'auteur s'interroge sur ce qu'il faut montrer du monstre. Finalement, le simple fait de suggérer ne rend-il pas le monstre encore plus effrayant? Enfin l'auteur étudie les différentes caractéristiques du cinéma de monstres, ses différents codes.

J'ai appris beaucoup de choses en lisant ce documentaire et j'ai également aimé la réflexion qui est amorcée sur la monstruosité. Cependant, je m'interroge sur le public visé par cette nouvelle collection... En effet, la réflexion ne va finalement pas si loin et quelqu'un qui s'y connaît déjà bien en cinéma risque de ne pas apprendre grand-chose. En ce sens, le livre semble s'adresser plutôt aux débutants comme moi. Cependant deux choses m'ont gênée. La première, c'est que l'auteur semble considérer que son lecteur connaît tous les films dont il parle puisqu'il n'hésite pas à évoquer les dénouements... J'avoue avoir été frustrée, d'autant plus que certains films, dont je n'avais jamais entendu parler m'auraient bien tentée. La seconde chose, c'est la présence de quelques mots techniques que je ne connaissais pas et qui auraient sans doute nécessité un petit glossaire à la fin du livre. Ces mots ne sont certes pas nombreux, mais j'aime qu'un documentaire réponde à toutes mes questions et j'aurais aimé savoir ce que sont des slashers sans avoir à faire une recherche.

Malgré tout, cela reste une lecture intéressante et j'aimerais beaucoup découvrir un autre livre de la collection sur le thème, cette fois, des pervers au cinéma. Ceci dans la but de préciser mes impressions.

En attendant, je vous invite à aller lire les avis de Neph et Stephie qui ont toutes deux lu le volume sur le péplum.




Je remercie
Ulike ainsi que les éditions Armand Colin pour cette découverte.

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

Catherine 17/12/2009 23:21


Oui, je comprends ton bémol et je n'y avais pas fait attention plus que ça (pourtant il y a aussi des films que je n'ai pas encore vus !)...
Comme Marie - des Carabistouilles - a parlé de littérature (dans un com' plus haut), je me disais qu'effectivement dans cet ouvrage, il manquait une annexe pour dire quel film est adapté d'un roman
ou d'une nouvelle.


Géraldine 17/12/2009 20:33



Ah oui, un livre sur les pervers de cinéma me tenterait plus aussi; puisque je vois beaucoup plus de film avec des pervers que des monstres.
Quand au fait de spoiler les fins de film, quelle maladresse !



Awa 12/12/2009 19:53


Je t'ai envoyé une médaille !


Lilibook 11/12/2009 18:07


Eh, ça peut être sympa.


Dolly 11/12/2009 14:56


en lisant les billets de chacune d'entre vous je me dis que c'ets une collection sympathique. j'essaierai de la trouver en librairie, d'autant que j'adore les monstres !!!