Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 09:25

Tome 1 : 4h44

 

Vous l'avez peut-être remarqué : j'ai pris quelques jours de vacances au soleil, laissant mon blog se reposer un peu lui aussi. J'ai lu Les ailes d'Alexanne juste avant mon départ mais n'avais pas trouvé le temps d'en rédiger le billet. Je m'excuse donc par avance si certains détails m'échappent...

 

L'histoire :

 

Régulièrement, les parents d'Alexanne rendent visite à des amis, et chaque fois, elle doit les suivre. Ce soir-là, pour la première fois, elle a la permission de rester à la maison et de passer la soirée avec sa meilleure amie Marlène. Une fois son amie repartie, Alexanne s'inquiète : ce n'est pas dans l'habitude de ses parents de rentrer aussi tard. Et pour cause, ils ont eu un accident sur la route, et ont tous deux perdu la vie. Seule, sans famille, Alexanne sera placée chez une tante qu'elle ne connaît pas, la soeur de son père avec qui ce dernier avait coupé les ponts. Bien décidée à ce que cela se passe mal, Alexanne découvre en fait en Tatiana, une vieille dame adorable qui semble avoir un don pour comprendre ce qu'elle ressent. Et en effet, c'est bien de don dont il est question, et Alexanne va apprendre peu à peu qu'elle-même peut les utiliser. Elle découvre alors un univers étrange peuplé de fées et de loups, un univers dont son père l'avait toujours tenue éloignée.

 

Cela faisait un petit moment que je voulais découvrir l'écriture d'Anne Robillard, célèbre maintenant pour avoir écrit les Chevaliers d'Emeraude. Et bien je dois dire que je ne suis que moyennement convaincue. Disons que la première partie du roman m'a vraiment emballée. Dès les premières pages, le lecteur s'attache au personnage d'Alexanne qui devient orpheline et qui est contrainte d'aller s'installer - très loin de chez elle et de ses amis - chez une tante dont elle n'a jamais entendu parler. On imagine bien la détresse de la jeune fille. Et puis, il y a Tatiana, cette tante hors du commun, une femme étrange qui vit seule dans un immense manoir. Très vite, Alexanne la surprend en train de caresser un loup et apprend qu'elle a des dons de guérisseuse. Voilà qui a de quoi intriguer le lecteur. On enchaîne les chapitres, on tourne les pages tant on a envie de connaître le secret de cette femme, et d'en savoir plus sur les origines d'Alexanne. Et puis, j'ai trouvé que cela s'essouflait dans la seconde moitié du roman, je n'ai pas vraiment adhéré au personnage d'Alexei, un oncle tombé du ciel lui aussi, que j'ai trouvé trop souvent antipathique. Par contre, j'ai beaucoup aimé le personnage de Matthieu, et j'aurais apprécié que l'idylle entre les deux jeunes gens soit davantage développée...

 

Bref, un avis en demi-teinte : je lirai peut-être la suite, mais je ne trépigne pas d'impatience en l'attendant!

Partager cet article
Repost0

commentaires

L


Bonjour, je voudrez savoir quel est la colllection de se livre . Merci d'avance 



Répondre
P


J'ai été assez surprise par ce roman. Je me trouve impatiente de lire la suite. Ce qui m'a le plus plu : le côté sombre de toute cette intrigue!



Répondre
Y


Hello!


pour ma part j'ai abandonné les chevaliers d'emeraude... dommage...



Répondre
L


je ne trépigne pas d'impatience, mais je pense que je prendrais plaisir à lire la suite :)



Répondre
S


Il faut que je m'active, je ne l'ai toujours pas lu...



Répondre