Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 08:01

Voilà plusieurs jours que j'ai terminé la lecture de ce roman, mais j'ai du mal à trouver le temps de rédiger mes articles en ce moment... Les journées sont décidément trop courtes! Le voyage est un roman que j'ai reçu grâce à un partenariat avec Bob et les éditions Héloïse d'Ormesson, que je remercie tous deux. Pourquoi avoir choisi ce titre? Tout simplement parce qu'il se déroule sous la seconde guerre mondiale. Oui, oui, je suis très "guerres" en ce moment, mais plus j'en lis, plus j'ai envie d'en lire!

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

L'histoire :

 

Katarzyna et Elzbieta sont deux soeurs Juives. Elles vivent dans un ghetto en Pologne, mais les rafles se multiplient, et pour échapper à la déportation, leur père organise leur fuite. Munies de faux papiers, maîtrisant à peu près la langue allemande, elles se rendent directement chez l'ennemi pour mieux le tromper. Elles se portent volontaires pour travailler dans une usine allemande, mais elles ne sont pas les seules à avoir eu cette idée. D'autres jeunes filles Juives partagent leur chambrée et leur secret est difficile à garder. Repérées, sur le point d'être arrêtées par la Gestapo, elles décident de fuir. Cette fuite n'est que la première d'une longue série. Changeant chaque fois d'identité, s'inventant une nouvelle histoire, les deux soeurs errent à travers l'Allemagne, travaillant dans les fermes, avec l'espoir fou de revoir un jour leur père resté en Pologne.

 

Ce roman est d'inspiration autobiographique, puisque l'auteur a fui le ghetto de Lwow en 1942, accompagnée de sa soeur et de son père. L'écriture est donc portée par une force extraordinaire et Ida Fink nous donne à lire un roman bouleversant. En effet, ces deux jeunes filles, seules chez l'ennemi, en fuite perpétuelle, menacées du pire - on le sait- ne tiennent que l'une pour l'autre, et que dans l'espoir de revoir leur père. Elles font face à des situations difficiles, des interrogatoires où le moindre mot de travers, le moindre accent polonais peut les mener à la Gestapo. L'amour si fort qui les lie leur donne la force de résister au froid, à la faim, et à poursuivre leur route, malgré la fièvre. Le lecteur suit, effaré, inquiet, le parcours de ces deux jeunes filles : le suspense est très fort du début à la fin, et c'est presque un roman d'aventures qui nous est donné à lire.

 

Cependant, j'ai rencontré une difficulté à la lecture. Celle-ci n'est pas liée au livre lui-même mais à la lecture que j'en ai faite : une lecture hachurée, faute de temps. Du coup, à chaque fois que je reprenais le livre, j'avais du mal à identifier les deux soeurs qui changent plusieurs fois d'identité. J'avais l'impression de perdre un peu le fil de l'histoire. En quelque sorte, j'étais aussi perdue que Katarzyna et Elsbieta... Je vous conseille donc de lire ce livre à un moment où vous avez un peu de temps devant vous, car la lecture est très dense.

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

Manu 11/12/2010 09:51



Oula voilà qu'Ys nous fait des mystères !


L'intrigue a l'air intéressante ! J'essaie de le garder en mémoire pour plus tard !



Irrégulière 10/12/2010 11:54



Pour ma part, blocage complet sur cette période de l'histoire :-/



Alex-Mot-à-Mots 09/12/2010 14:40



Tu me tentes bien, pour une "lecture-suivie" alors.



Kathel 09/12/2010 12:26



Un livre à noter, ce n'est pas si souvent qu'on lit de la littérature polonaise ! le sujet semble très intéressant.



clara 09/12/2010 09:52



Je l'ai raté chez BOB... ton billet enfonce le clou!