Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 06:47

Le mercredi, Stéphie lit avec son petit. J'ai donc choisi de me joindre à eux pour cette troisième lecture commune de la semaine. Notre choix s'est porté sur ce magnifique coffret publié récemment aux éditions Nathan. Des histoires de vampires, pour les plus petits, il n'en fallait guère plus pour me convaincre!

 

 

Image hébergée par servimg.com

Ce coffret réunit les trois histoires publiées précédemment par Eric Sanvoisin et propose également une histoire inédite.

 

Dans Le buveur d'encre nous faisons connaissance avec un petit garçon dont le papa adore les livres. Et pour cause, il est libraire! Notre héros lui n'aime pas lire, et il s'ennuie lorsque son père l'emmène à la librairie. Jusqu'au jour où il surprend un étrange client en train de boire l'encre d'un livre à la paille. Il décide alors de le poursuivre, ce qui le mène jusqu'au cimetière où il est mordu et transformé à son tour en buveur d'encre.

 

Dans Le petit buveur d'encre rouge, nous retrouvons notre jeune garçon et l'étrange client et nous apprenons qu'ils se prénomment respectivement Odilon et Draculivre. Ce dernier a une nièce qui se prénomme Carmilla et qui devient très vite l'amoureuse d'Odilon. Pour boire ensemble l'encre, ils ont fabriqué une paille tandem en forme de Y. Mais un jour, ils sont aspirés par cette paille et se retrouvent plongés au coeur de l'histoire du Petit Chaperon Rouge.

 

Nous retrouvons ensuite nos héros dans La petite buveuse de couleurs. Odilon est bien triste, car son amoureuse est malade. Le médecin pense que l'air de la montagne lui fera du bien, mais Carmilla n'a plus d'appétit, elle n'arrive plus à avaler une seule goutte d'encre. Comment Odilon parviendra-t-il à l'aider à guérir?

 

Pour finir, nous vivons un véritable Cauchemar à Dracuville : toutes les pailles ont disparu et les buveurs d'encre ne peuvent plus se nourrir. A l'aide du stylo magique, le lecture et nos héros mènent l'enquête pour retrouver le voleur de pailles!

 

Ce coffret est un véritable délice! D'abord parce qu'il est superbe : la couverture est faite d'un carton très épais et s'ouvre à l'aide d'un aimant. Le papier est d'excellente qualité et les illustrations de Martin Matje et Olivier Latyk très réussies! Il s'agit vraiment d'un magnifique objet que j'ai pris beaucoup de plaisir à manipuler et qui devrait ravir les plus jeunes lecteurs!

 

En ce qui concerne le contenu, je me suis régalée! Ces histoires regorgent de références littéraires, accessibles aux plus jeunes bien évidemment, telles que Le Petit Chaperon rouge, ou d'autres contes bien connus. Mais on y trouve également des références très fines à la littérature vampirique. Draculivre évoque ainsi Dracula, Carmilla le personnage du même nom créé par Sheridan Le Fanu. Et le père de cette dernière se prénomme Vlad. On croise également au détour des pages le docteur Freudkenstein...Des tas de clins d'oeil à l'intention de l'adulte qui accompagne son enfant dans la lecture. Un vrai bonheur!

 

Une jolie réflexion également sur le goût de la lecture des plus jeunes... les buveurs d'encre représentant symboliquement ceux qui dévorent les livres. Et là encore, les formules employées par l'auteur sont très justes :

 

"Un livre, ce n'est pas un être vivant, lui ai-je répondu. C'est l'histoire qui est vivante. Au moment où tu la bois, elle ne meurt pas. Au contraire, elle continue à vivre en toi. Elle ne s'efface jamais, même quand les pages du livre sont toutes devenues blanches."

 

Dernier point fort de ce coffret : la lampe-stylo magique. Certains mots du texte sont écrits avec une "encre invisible" qui devient lisible avec la lampe-stylo. Personnellement, je n'ai pas été convaincue, mais je pense que c'est surtout parce que j'ai passé l'âge...  Je ne doute pas un instant de l'attrait qu'il peut représenter pour un enfant... D'ailleurs, je n'ai pas pu m'empêcher d'écrire un petit mot invisible à la fin, puisque deux pages permettent à l'enfant d'écrire à son tour des mots invisibles.

 

Bref, un livre magnifique, bien écrit, intelligent et drôle à la fois qui devrait ravir nos jeunes lecteurs ( mais aussi les moins jeunes comme moi) !

Il me tarde d'ailleurs de lire ce qu'en ont pensé Stéphie et son mini-elle !

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

Lystig 13/05/2011 17:43



j'ai le second à lire... peut-être le lirai-je ensuite à Grand Ange (si je juge que la lecture est pour lui...)



Sophie 07/05/2011 00:11



excellent... Je le mets dans ma liste de livres à lire ;)



MyaRosa 05/05/2011 21:30



Il m'attire beaucoup celui-ci. Je le note !



lasardine 05/05/2011 20:00



il a vraiment l'air chouette ce coffret!!



somaja.over-blog.com 05/05/2011 13:22



Je note aussi. J'ai compris qu'il n'y avait pas d'âge limite pour aimer,  mais à partir de quel âge on peut le proposer en lecture autonome ?