Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 11:00

Ce sont les nombreux avis poditifs sur la blogosphère qui m'ont donné envie de lire ce roman. Pourtant, je ne suis pas particulièrement fan de cet univers fantastique ( c'est ainsi qu'il est défini sur la quatrième de couverture), d'ailleurs assez proche de la fantasy et de ces littératures de l'imaginaire très en vogue en ce moment. Comme nous nous sommes aperçues avec Calypso que nous étions toutes deux en train de lire ce livre, nous vous en proposons ajourd'hui une lecture commune. Alors pari réussi?


9782809801439
L'histoire :

David est un petit garçon comme les autres. Sauf que sa maman est très malade et qu'il assiste, impuissant à la victoire de la maladie sur la vie. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, quelques mois plus tard son père lui annonce qu'il va se remarier avec Rose et que celle-ci est enceinte. C'en est trop pour David qui ne supporte pas que sa mère soit déjà remplacée dans le coeur de son père et que lui - même soit mis de côté au profit du petit Georgie. Alors, lorsqu'une nuit, il entend sa mère qui l'appelle, il n'hésite pas une seconde et se précipite vers cette voix qui le guide jusqu'à une brèche cachée dans le jardin. Une fois passé de l'autre côté, la brèche se referme et David comprend qu'il lui sera difficile de rentrer chez lui. Il croise alors un Garde Forestier qui le prend sous son aile et lui explique que seul le roi pourra l'aider à rentrer chez lui car il possède le Livre des choses perdues, dans lequel sont consignés de nombreux secrets. Mais la route jusqu'au royaume est longue et semée d'embûches...

Dès les premières pages, j'ai été conquise par le personnage et par l'écriture. Le personnage, tout d'abord, parce que je l'ai trouvé attachant et que j'ai souffert avec lui de voir sa maman malade. Il met en place de nombreux rituels, persuadé que s'il ne les respecte pas, sa maman ne guérira pas, et lorsqu'elle meurt, il culpabilise, se demandant s'il n'a pas oublié quelque chose dans l'un de ces rituels. Comment rester insensible? L'écriture, ensuite, qui vous emporte dans un univers magique, présentant le livre comme un conte dès la première phrase : Il était une fois - car c'est ainsi que toutes les histoires devraient débuter - un petit garçon qui avait perdu sa mère. Et pourtant, la couleur est déjà annoncée, un conte certes, mais pas comme les autres. Certes, on retrouve l'image de la gentille maman partie trop tôt et de celle qui prend sa place, la vilaine marâtre, mais les faits ne sont pas édulcorée, le lecteur est confronté sans cesse à la souffrance, à la mort, et parfois même à la violence : ici on ne cache rien. D'ailleurs le cadre choisi par John Connolly pour son récit est la Seconde Guerre mondiale.

Qu'en est-il du monde parallèle? Je dois avouer que je me suis complètement laissée emporter par cette quête du livre des choses perdues. Les rebondissements sont nombreux, on frémit avec David - même si on sait bien qu'il va s'en sortir puisqu'il reste encore plus de 200 pages et que le héros ne peut pas mourir tout de suite - qui doit affronter moultes créatures étranges, souvent mi-humaines, mi-animales. Et surtout, l'envie de savoir ce que contient le fameux livre nous pousse à tourner toujours un peu plus les pages. J'ai également beaucoup apprécié les histoires dans l'histoire. En effet, les compagnons de route de David font souvent appel aux contes pour lui faire comprendre les choses. Les contes sont ici détournés bien sûr : ainsi les Sires-Loups sont nés de l'union entre le Petit Chaperon Rouge et le Loup...
Vous l'aurez compris, j'ai aimé ce livre, même si comme d'autres bloggueuses, je m'interroge sur le véritable public visé. Deux couvertures différentes ont été choisies, l'une pour le rayon jeunesse et l'autre pour le rayon adulte. Pourtant, certains sujets abordés me semblent plutôt réservés à un public averti. A conseiller plutôt aux grands ados qui pourront saisir plus facilement certaines subtilités.

Je vous invite donc à aller lire l'avis de
Calypso.
Mais aussi les avis de
Stephie, Gio, Kalistina et Leiloona ainsi que d'autres répertoriés chez BOB.

Et je remercie tout particulièrement Emmanuelle des
éditions de L'Archipel pour cette belle découverte.

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

Matilda 31/01/2010 13:49


Je l'ai terminé hier soir et tout comme toi j'ai complètement été emportée par cette histoire ! Une écriture et une histoire magnifique.


Val 14/01/2010 14:43


J'ai vraiment adoré ce conte. Une belle histoire que je confierai à ma fille d'ici 3-4 ans.


Karine :) 30/12/2009 02:39


Tout à fait comme toi.  J'ai beaucoup aimé le livre mais je ne sais pas si c'est vraiment un livre jeunesse.  En tout cas, à moi, il m'a fait peur... mais je suis la reine des peureuse!


Manu 29/12/2009 09:19


J'ai vraiment hâte de le recevoir !


lancellau 25/12/2009 23:59


C'est une lecture que j'ai hâte de faire!!!