Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 17:11

Nothomb, on l'adore ou on la déteste... Je fais plutôt partie de celles qui adorent, vous l'aurez compris, même si je dois reconnaître que les derniers romans qu'elle a écrit sont très inégaux. Il m'en restait deux à découvrir : celui-ci et Le voyage d'hiver, dernier paru.

Image hébergée par servimg.com
L'histoire :

Lors d'un dîner, Baptiste Bordave a une conversation pour le moins étrange avec un inconnu. Ce dernier lui affirme que si quelqu'un vient à mourir inopinément chez vous, il ne faut surtout pas appeler les secours mais emmener la personne à l'hôpital afin que le décès soit déclaré là-bas. Sinon, vous vous exposez à de sérieux ennuis tant que la preuve d'une mort naturelle n'aura pas été apportée. Alors imaginez un peu ce qui se passe dans la tête de Baptiste lorsque le lendemain, un quidam sonne chez lui, demande à téléphoner car sa voiture est en panne et s'effondre mort au beau milieu du salon... Les paroles de l'inconnu lui reviennent à l'esprit et Baptiste perd les pédales.

J'ai retrouvé dans ce roman la Nothomb que j'apprécie : déjantée, inventive, dérangeante. Elle a vraiment un don pour inventer des scénarios improbables, mais néanmoins convaincants. Entrer dans un roman d'Amélie, c'est accepter de mettre sa raison de côté et de se laisser porter dans un monde excentrique et  loufoque. Mais c'est aussi se remettre en question, s'interroger. Difficile d'en parler sans trop en dire, et sans gâcher le plaisir de la lecture, mais dans ce livre, elle questionne l'identité. Qui sommes-nous réellement? Et peut-on décider du jour au lendemain de devenir un autre? Rien de tel que d'adopter l'identité d'un inconnu pour connaître l'ivresse du large. Mais Amélie le dit elle-même dans Le sabotage amoureux  : On est très vite conscient d'être allé trop loin, mais plutôt que d'avoir la sagesse de s'arrêter pour limiter les dégâts, une sorte de rage dont l'origine est étrangère à l'ivresse oblige à continuer. C'est exactement ça, le personnage va trop loin, mais rien ne semble pouvoir le freiner alors qu'il a la possibilité de faire marche arrière. Et le lecteur est entraîné, les pages se tournent vite, très vite, jusqu'à une fin qui m'a déçue : j'attendais un ultime rebondissement à la sauce Nothomb, mais ça tombe un peu à plat. Dommage, le reste est du très bon! A lire avec une coupe de champagne.

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

lael 11/02/2010 17:23


Tu en parles si bien qu'il est difficile de ne pas succomber à ton enthousiasme! je n'ai jamais lu cet auteur, avec des avis très mitigés et partagés mais là je ne peux rien dire, ton billet est
convaincant!! Il faut dire aussi que j'ai envie de me laisser convaincre et j'ai envie de tenter une lecture d'Amélie! On verra si j'adhère


Mathilde 11/02/2010 16:14


Je l'ai trouvé pas désagréable à lire, mais il ne m'a laissé aucun souvenir! Je continue à lire les Nothomb comme une récréation, mais je les trouve de moins en moins bons...


Liyah 10/02/2010 12:30


Moi j'ai ete decue par ce livre de Nothomb ! Surtout comme toi la fin m'a vraiment decue ! Je m'attendais a beaucoup mieux !
Tu peux lire mon avis ici : http://lecturesdeliyah.over-blog.com/article-le-fait-du-prince-amelie-nothomb-42111557.html


Géraldine 09/02/2010 23:47


C'est le seul que je n'ai pas lu. J'attends sa sortie poche qui devrait être pour le printemps. En tout cas, tu parles très bien de l'univers "nothombesque" !


Lounima 09/02/2010 22:15


Je ne suis pas une grande fan d'Amélie Nothomb et je suis loin d'avoir lu tous ces livres !! Celui-ci, je n'ai pas aimé du tout : à la fin de ma lecture, je me suis dit : "Hein ? Et alors, quoi
?"... ;-)
Je n'avais pas aimé non plus "Méthaphysique des tubes" mais j'avais beaucoup aimé "Journal d'hirondelle" et surtout "Stupeurs et tremblements"... ;-)