Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 06:30

J'attendais ce rendez-vous avec impatience, le moment est enfin arrivé de publier nos billets sur Fred Vargas! Je n'avais encore rien lu de cet auteur, j'ai donc choisi de commencer par ce titre, qui est le tout premier. En effet, vous avez été nombreux ( nombreuses? ) à conseiller de les lire dans l'ordre. J'ai donc suivi vos précieux conseils...

 

 

Image hébergée par servimg.com

L'histoire :

 

Un mystérieux inconnu s'amuse à tracer des cercles bleus à la craie sur les trottoirs parisiens. Dans chacun de ces cercles se trouve un objet insolite : bouchon, pince à épiler, briquet, revue, capsule de bière... Cet homme, qualifié de maniaque par la presse accompagne ces mises en scène d'une étrange phrase : " Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors? " On parle beaucoup de ce phénomène, on s'en amuse, mais le commissaire Adamsberg, nouvellement nommé, y voit un mauvais présage. Il est persuadé que l'homme aux cercles bleus, comme on le surnomme désormais, finira par commettre l'irréparable. Il commence donc à mener discrètement l'enquête jusqu"à ce que le temps lui donne raison...

 

Soyons honnête, ça commençait plutôt mal... J'ai eu du mal à entrer dans les premières pages du roman et j'ai bien cru que j'allais m'ennuyer ferme..." Doucement, il avait souri, doucement il avait serré les mains, expliqué et écouté, parce qu'Adamsberg faisait toujours tout doucement." Aïe, moi qui aime l'action et les péripéties palpitantes, voilà qui avait de quoi m'effrayer... Mais on nous l'annonce dès le début : derrière cette nonchalance se cache un génie incroyable. Et en effet, Adamsberg est étonnant, il peut passer des heures à griffoner un carnet ou à marcher, mais ses intuitions sont toujours justes. Et finalement, j'ai pris grand plaisir à découvrir ce personnage. Un commissaire comme je les aime : tourmenté, obnibulé par le souvenir de Camille, "la petite chérie" qui l'a quitté mais surtout un enquêteur incomparable. Fred Vargas lui donne dès ce premier roman ( parce qu'Adamsberg apparaît dans plusieurs de ses romans, et je m'en réjouis à l'avance ) une épaisseur et une ligne de conduite particulièrement intéressante parce qu'originale. Concernant l'intrigue, je l'ai trouvée très plaisante : l'intérêt du lecteur est rapidement éveillé par ce phénomène étrange des cercles bleus, et comme Adamsberg, on pressent que ça ne va pas s'arrêter là ( oui, parce que quand même il est écrit policier sur la couverture, et que ce ne sont pas quelques trombones qui vont mener à l'ouverture d'une enquête ). Par contre, cela peine un peu à démarrer... Mais dans l'ensemble, tout se tient et on ne voit rien venir. Une déception cependant : aucune explication n'est donnée sur la phrase qui accompagne chacun des cercles ( ou alors c'est moi qui ai raté quelque chose? ) et j'aurais aimé en savoir plus à ce sujet.

 

Bref, une lecture très agréable dans l'ensemble. Quelques petits reproches cependant, mais je garde en tête qu'il s'agit là du tout premier roman et qu'il me promet donc de belles lectures pour la suite... Vous l'aurez compris : je n'en resterai pas là, et j'ai hâte de lire tous vos billets ( que vous retrouverez dans l'article ci-dessous ) pour voir ce que me réserve la suite!

 

fred vargas logo

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

Pyrausta 21/06/2010 19:40



Vagas est un ecrivain talentueux mais un peu lent..cela dit une fois qu'on est accroche....on est so bien ferré qu'on va jusqu'au bout et avec bonheur.On y revient ensuite...n'est pas signe de la
qualite d'un auteur?



Edelwe 16/06/2010 12:22



J'ai beaucoup aimé ce livre, même si ce n'est pas mon préféré de Vargas.



lili 13/06/2010 11:10



je ne connais ce titre que par l'adaptation télé avec Anglade, qui m'avait beaucoup plu, mais je n'ai encore jamais lu de roman de Fred Vargas, ceci dit, suite à un partenariat raté, j'ai acheté
Dans les bois éternels et je me le réserve pour les grandes vacances, car ma PAL déborde !



Manu 11/06/2010 20:25



Cette romancière ne m'a jamais tentée et ton avis plutôt en demi teinte ne m'incite pas davantage.



Senseless 11/06/2010 11:03



Fred Vargas est mon idole. Très bon article. Je pense que tu as lu les autres, dans une suite logique de ton post...=D Je pense que je vais m'y mettre aussi à un article sur Vargas. Parce qu'elle
est incontournable et complètement connectée à nos attentes. Je crois même que je suis tombée amoureuse d'Adamsberg...


Mes préférés sont Dans les bois eternels, Pars Vite et Reviens Tard, Debout les Morts, Sans Feu Ni Lieu...Que du bohneur en barre !