Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 06:56

Les maraudeurs d'Isuldain

 

J'ai déjà eu l'occasion d'en parler, je ne suis pas spécialement attirée par la fantasy mais je m'y mets tout doucement grâce aux nombreux titres jeunesse que l'on peut trouver dans ce domaine... Alors pourquoi cette série en particulier? Parce que j'ai été intriguée par le principe du dénouement à la demande. Le lecteur peut ainsi choisir le moment de la Révélation au cours de sa lecture, voire ne pas lire du tout ce dénouement qui se trouve en ligne sur Internet... selon ce principe : "Histoire sans fin ou dénouement à la demande?"

 

 

Image hébergée par servimg.com

L'histoire :

 

Kendhil est un jeune elfe Sentinelle. Ce qui le différencie des autres elfes de sa communauté? Son alter ego, comprenez son compagnon de route, est un dragon nommé Karlo, et non un aigle comme il est de coutûme. Un jour, il accompagne Guenth le doyen des Sentinelles chez les Burgon, un peuple humain de maîtres du fer. Ils se rendent directement chez maître Far, un vieil ami de Guenth qui leur présente Clivi, sa petite-fille. Kendhil rencontre pour la première fois une humaine, et il n'est pas indifférent au charme de Clivi. Mais ils ont à peine le temps de faire connaissance que la rumeur gronde dans les rues Burgonnes. Les Maraudeurs d'Isuldain, des brigands, sont en train de mettre la cité à sac et d'enlever les maîtres du fer. Guenth et Kendhil tente alors d'emmener Far et Clivi mais ils sont arrêtés aux portes de la ville et les deux Burgons sont enlevés par les Maraudeurs. Une fois sorti de la cité, Khendil ne peut se résoudre à les abandonner : il fait demi-tour et se mêle aux otages. Il compte bien évidemment sur Karlo pour l'aider à les libérer, mais il est loin de se douter des aventures qui les attendent, jusqu'aux confins de l'Empire, aux frontières du monde de l'Obscur...

 

Malgré mes réticences concernant le genre, j'ai passé un très bon moment avec ce livre. Ce que je crains le plus quand je lis de la fantasy, c'est de perdre mes repères, de ne rien comprendre ... Il faut dire que je garde un souvenir douloureux de ma tentative de lecture des Annales du Disque-Monde ( Neph, si tu passes par là... ). Mais ici, rien à voir, tout est clair et facile d'accès et une carte est même proposée au lecteur au début du livre afin qu'il puisse se repérer. Elle s'avère très utile puisque je m'y suis reportée plusieurs fois au cours de ma lecture. En effet, les Burgons sont enlevées par les Maraudeurs, mais ils ont à faire un long voyage jusqu'à l'endroit où ces derniers souhaitent les emmener... Ils traversent ainsi des territoires étranges, peuplés de créatures pas toujours sympathiques et j'ai adoré suivre ce périple en compagnie des personnages.

 

Ces derniers sont d'ailleurs très intéressant, et ma préférence va à notre jeune héros Khendil. J'ai aimé sa sensibilité - et pourtant les elfes sont censés ne rien ressentir. Mais Khendil, on l'aura compris dès les premières pages n'est pas un elfe comme les autres. Outre le fait qu'il soit accompagné d'un dragon, il prend conscience peu à peu de ses différences... et j'imagine qu'on en apprendra un peu plus au fil des tomes sur son origine. En tout cas, c'est un personnage courageux, qui ne renonce jamais et qui se refuse à abandonner Clivi. Alors même si ce roman est loin d'être une histoire d'amour, je n'ai pu rester indifférente à la naissance de cette relation et j'espère qu'on retrouvera le personnage de Clivi dans les prochains tomes!

 

Enfin, j'ai été charmée une fois encore par la plume de l'auteur. Je l'avais découverte récemment, dans un tout autre genre, avec Il s'appelait... le soldat inconnu, et cette seconde lecture me confirme qu'Arthur Ténor a l'art et la manière de vous embarquer dans ses histoires. Je lirai donc très prochainement le second tome des aventures de Khendil - la série en comporte six- et j'ai aussi très envie de découvrir sa nouvelle série A l'école des pages du Roy soleil...

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

Edelwe 13/01/2011 18:10



C'est tentant! et le principe est amusant!



Stephie 13/01/2011 17:26



J'ai l'impression que cette série est prometteuse. C'est la 2e fois que tu accroches avec cet auteur, je te fais donc confiance !