Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 09:03

La lecture du dimanche

 

Non, non, vous ne rêvez pas, cette semaine, je suis à l'heure pour la lecture du dimanche! Encore une semaine ou deux un peu au ralenti et je devrais reprendre mon rythme de croisière! Ouf... Cette semaine, donc, nous avions choisi de lire le second volet de la trilogie du mal, suite à la merveilleuse découverte qu'avait été le premier opus lors du rendez-vous auteur de mai. Un choix audacieux puisqu'il fait environ 600 pages mais néanmoins judicieux!

 

 

Image hébergée par servimg.com

L'histoire :

 

C'est un bien sombre tableau auquel assiste des habitants de Brooklyn : une femme complètement nue, affolée, paniquée, terrifiée fuit sans prendre garde à la circulation. Sa folie ne fait aucun doute... serait-elle échappée d'un asile? Elle trouve refuge dans un parc où elle sera prise en charge par un gardien puis par la police. On comprend alors la raison d'une telle folie : elle a le crâne entièrement scalpée, et tient dans ses mains des cheveux encore attachés sur de la peau. Cette femme vient d'échapper à son bourreau... C'est la détective Annabel O'Donnel et son équipier Jack Thayer qui sont chargés de l'enquête. Très vite, les enquêteurs sont sur une piste grâce à un médicament retrouvé dans le sang de la jeune femme, un médicament très peu prescrit qui leur permet de remonter jusqu'au monstre qui a laissé une femme dans cet état. Mais dans l'antre du monstre, les enquêteurs découvrent des photos, nombreuses, trop nombreuses pour être le fait d'un seul assassin : 67 visages d'hommes, femmes et enfants totalement terrifiés... Commence alors une longue descente aux Enfers dans laquelle Annabel va obtenir le soutien de Joshua Brolin. Ce dernier a quitté la police de Portland pour devenir détective privé et a été engagé par les parents de l'une des jeunes filles qui apparaît sur les photos...

 

J'avais adoré L'âme du mal, celui-ci est encore meilleur! J'ai eu très peu de temps pour lire tout au long de la semaine, et quand, hier, j'ai enfin pu m'y plonger sérieusement, j'ai dévoré dans la journée près de 450 pages d'une seule traite!

 

Soyons clair : ce roman n'a que des qualités! Son intrigue tout d'abord, glauquissime, à faire pâlir d'horreur... tant par le nombre important de victimes découvertes que par les raisons qui expliquent une telle ampleur... Ces raisons, on les découvre peu à peu bien évidemment, et on tombe chaque fois un peu plus bas dans les profondeurs de l'âme humaine. Les détails sont saisissants de réalisme, les tortures, à la fois physiques et mentales font froid dans le dos. Un régal ( et je pèse mes mots... ) pour les amateurs, comme moi, de ce genre de thriller extrême!

 

Deuxième point fort : la construction du roman. Le suspense est épouvantable, chaque chapitre se termine de telle sorte qu'on ne peut s'empêcher d'aller lire le suivant... Et cela fonctionne d'autant mieux que plusieurs points de vue s'enchaînent : Annabel qui mène son enquête, Brolin qui mène la sienne dans l'ombre, quelques-unes des victimes qui sont enfermées dans un étrange endroit, et même, à de rares moments l'un des tueurs. Mais le suspense est présent aussi à l'intérieur même des chapitres... Je n'ai pas pu m'empêcher à certains moments d'aller jeter un oeil sur la page suivante pour savoir ce qui allait se passer, tant le suspense était insoutenable. C'est bien la première fois que je ressens cela!

 

Enfin, dernier point fort selon moi, et non des moindres : les personnages! J'ai adoré retrouver Joshua Brolin qui était l'enquêteur principal dans L'âme du mal.  Il a quitté la police suite aux événements terribles qui terminent ce premier opus, et est devenu détective privé spécialisé dans les disparitions. Ce personnage est absolument extraordinaire : à la fois fragile et fort, il n'a peur de rien ( il n'a de toute façon plus rien à perdre ), et résout les énigmes d'une main de maître. Il a toujours une longueur d'avance sur les enquêteurs, comprend les choses très vite, car il n'a pas perdu ses facultés de profiler. Le duo qu'il mène avec Annabel est donc terriblement efficace, cette dernière ayant elle-aussi tout pour plaire. J'ai beaucoup aimé la manière dont évolue leur relation. Il eût été si facile de leur faire vivre une idylle... Chattam s'en abstient, et c'est très bien ainsi, ils n'en sont que plus touchants!

 

Bref, une belle et grande réussite que ce roman qui confirme ma première impression : Chattam est l'un de ces grands maîtres du thriller, de ceux qui ont une maîtrise parfaite du genre! Attendez-vous à le retrouver très rapidement sur ce blog, pour le troisième opus... Stéphie sera sans doute partante pour une prochaine lecture du dimanche, la lecture de son billet devrait nous le confirmer!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Meloe 15/07/2011 16:49



Une excellente découverte pour ma part également, il y a un peu presque deux ans. Je me souviens m'être relevée en pleine nuit pour vérifier que j'avais bien fermé toutes les portes, avant de
sursauter et hurler de terreur quand ma colloc est rentrée bien plus tôt que prévu, sur le coup de 4heures du matin. Tout ça pour dire que Maxime Chattam avait sans aucun doute réussi à me
plonger dans l'ambiance créée pour son roman.



Véro. 24/06/2011 19:55



Le problème est qu'à la fin du 3e, on se sent presque orpheline ... moi, de toute manière, je suis raide dingue de Joshua ! Bonne lecture du 3e !



Géraldine 22/06/2011 22:37



Mon premier chattam ! Une révélation ! Et dans ceux que j'ai lu, le meilleur je pense !



Alex-Mot-à-Mots 22/06/2011 08:41



Encore une adepte de Chattam....



Depocheenpoche 21/06/2011 19:41



Ah cette trilogie, toute une histoire. Mon mari l'a lu, il y a un bon moment maintenant, à sa sortie en poche et il avait adoré. Alors quand il l'a eu fini, il n'a pas arrêté de me dire : il faut
que tu le lises. Et moi, bécasse, j'avais dit : non, c'est trop noir, cela ne me plaîra. Donc mon mari avait revendu cette trilogie et maintenant je m'en mords les doigts car avec tous les
articles que je lis, je ne peux que me lancer dans cette trilogie.