Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 13:00

La lecture du dimanche

Cela faisait un petit moment que j'avais envie de lire ce roman qui m'a été offert par
Gio lors du swap Cap sur Noël : il faut dire que la couverture promettait un roman glauque à souhait, exactement ce que j'apprécie. Et comme Stephie l'avait également dans sa PAL, nous avons choisi d'en faire une lecture du dimanche...

Image hébergée par servimg.com
L'histoire :

Une macabre découverte vient bouleverser la tranquilité d'une petite ville suédoise : le jeudi 2 février, un automobiliste aperçoit un homme nu pendu à un arbre au milieu d'un champ. La thèse du suicide est rapidement écarté car l'homme semble avoir été torturé : tout son corps n'est plus qu'une plaie. Mais qui a bien pu commettre un tel crime? Malin Fors, la commissaire chargée de l'enquête et ses coéquipiers envisagent plusieurs pistes : l'homme était semble-t-il, malmené par deux adolescents mais le crime laisse penser à un rite sacrificiel mené par certaines sectes. Par ailleurs, le nom des frères Markus apparaît lui aussi très vite dans l'enquête puisqu'ils sont accusés d'avoir cambriolé un dépôt d'armes. L'enquête s'annonce difficile...

Ce que j'aime beaucoup dans les polars nordiques, c'est l'ambiance si particulière créée par le froid et les paysages enneigés. Cela rend les crimes commis encore plus terribles, et certains détails - comme le fait que le corps du pendu soit congelé - contribuent à noircir la scène. Pourtant, avec une telle illustration en couverture, je m'attendais à ce qu'on aille encore plus loin dans le sordide. Mais finalement, à part cette découverte initiale, ça ne décolle pas vraiment. Et j'ai eu cette impression également au niveau du rythme : pas vraiment de suspense, on ne tremble pas. L'enquête se déroule à un rythme assez lent : les différentes pistes sont suivies simultanément avec essentiellement les interrogatoires des divers suspects et témoins. Il n'y a pas vraiment d'événements qui viennent relancer l'action, si ce n'est la découverte d'une potentielle deuxième victime. Mais je dois avouer que sur un roman de 500 pages, cela fait peu. Malgré tout, j'ai aimé la lecture de ce livre. L'enquête avance lentement certes, mais cela permet de cerner les différents personnages, de leur donner corps. J'ai beaucoup aimé le personnage de Malin, même si je m'interroge sur les enquêteurs en général : pourquoi faut-il toujours qu'ils aient raté leur vie privée et qu'ils aient un penchant pour l'alcool? Je ne me souviens pas avoir croisé un commissaire équilibré dans sa tête et dans son couple. Mais, ce qui selon moi, fait la force de ce roman, ce sont les thèmes abordés et tout ce qui tourne autour du mobile du crime. Je ne peux pas vous en parler sans vous révéler l'essentiel mais Mons Kellentoft décortique ici l'âme humaine et ce qu'elle est capable de produire sur ses congénères.

Bref, un roman agréable à lire mais qui ne correspond pas vraiment à ce que j'en attendais. Ce qui nous prouve encore une fois qu'il faut se méfier des couvertures...
Je remercie encore
Gio pour ce cadeau et je m'empresse d'aller voir ce que Stephie en a pensé!

calepin-2.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

gio 28/12/2011 23:07


Et bien voilà, après te l'avoir envoyé pour un swap de Noël j'ai choisi un autre hiver pour le lire ! et je partage ton avis : la couverture annonçait plus alléchant... Un peu trop lent pour
moi ce polar !

Lucie 29/08/2011 13:41



Evidemment, avec sa couverture, ce livre m'intrigue depuis quelques temps, mais je dois dire que ton article me laisse perplexe...



Yv 16/06/2010 17:49



J'aime beaucoup pour ma part cette lenteur qui nous change des polars états-uniens, qui laisse le temps aux personnages de vivre.



Paul Arre 26/03/2010 12:19


Hiver est un bon polar, pas un coup de coeur mais suffisamment bon pour donner envie de lire les autres avec plaisir! Si tu aimes le méga-glauque et le nordique, regarde du côté d'Un torse dans les
rochers, d'Helene Tursten. En fait je ne sais pas si "glauque" est le bon terme, c'est carrément gore en plusieurs passages. Bonnes lectures... glauques!


bambi_slaughter 24/03/2010 17:43


Il est sur ma LAL spéciale polar scandinave, celui là !