Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 08:16

Ce cinquième tome des aventures de mon enquêteur chouchou attendait depuis trop longtemps sur ma PAL... Il était plus que temps que je l'en sorte, avec la certitude, encore une fois, de lire un excellent polar! Et pour couronner le tout, le titre est on ne peut plus d'actualité...

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

L'histoire :

 

C'est une bien triste découverte... Un petit garçon de dix ans a été retrouvé mort au pied de son immeuble. Visiblement, il a été poignardé avant de tenter de se traîner jusque chez lui pour chercher du secours. Mais il n'est jamais arrivé au bout et c'est un petit corps déjà gelé qui sera découvert par un autre gamin de l'immeuble. Elias est un petit garçon d'origine thaïlandaise, sa maman s'est mariée à un islandais et est venue s'installer avec lui. Divorcée depuis, elle élève seule ses deux enfants : Elias, et son grand frère Niran qu'elle avait eu d'une précédente relation en Thaïlande, et qu'elle avait d'abord caché. La première piste suivie par Erlendur et ses coéquipiers est donc une piste raciste. En effet, certains voient d'un mauvais oeil l'installation de ces gens d'origine asiatique en Islande. Et très vite, Niran disparaît à son tour...

 

Que dire? Si ce n'est qu'Arnaldur Indridason nous sert une nouvelle fois un polar de haute volée... J'ai dévoré ce cinquième tome des enquêtes du commissaire Erlendur en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. J'ai retrouvé avec plaisir le trio, toujours aussi efficace qu'il forme avec Sigurdur Oli et Elinborg. L'intrigue est prenante, complexe, et remplie de suspense. Les suspects sont nombreux, et tout se tient. Sunee, la maman d'Elias est un personnage très attachant et c'est une véritable réflexion sur l'immigration en Islande que nous offre Indridason à travers elle. Une enquête menée tambour battant, comme chaque fois!

 

Et puis, bien évidemment, on suit en parallèle la vie privée d'Erlendur, on en apprend un peu plus sur la disparition de son frère qui le tourmente depuis toujours. Et surtout on retrouve un personnage rencontré dans le tome précédent : Valgerdur. Cet aspect est vraiment le point fort des romans d'Indridason, car si chaque enquête est indépendante, on suit l'évolution d'Erlendur d'un tome à l'autre, ce qui nous le rend chaque fois un peu plus familier!

 

Vivement la sortie en poche du suivant!

Partager cet article
Repost0

commentaires

V


il serait vraiment temps que je m'y mette... je n'ai jamais rien lu de cet auteur! ça ne saurait tarder...



Répondre
N


Je me suis arrêtée après le premier, mais on m'a prêté celui-là... Il lambine dans ma PAL :)



Répondre
V


Je viens de découvrir cet auteur grâce à Destination Islande d'Evert et je crois que je ne vais pas m'en arrêter là !



Répondre
L


bon allez, t'as gagné, je vais les lire dans l'ordre! (merci pour mon porte monnaie hein!!!)


tu m'envoie un p'tit mail avec les titres dans l'ordre steupléé? (oui je sais, j'suis une assistée! :P)



Répondre
L


Je n'ai lu qu'un seul titre de la série, mais compte bien poursuivre. Juste trouver du temps pour les nombreuses lectures prévues ;-D



Répondre