Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 07:07

C'est assez rare pour être signalé : ce roman n'est même pas passé par la case PAL. Aussitôt reçu, j'ai eu envie de me plonger dedans... Pourquoi? Difficile à dire, sans doute à cause de son titre qui malmène quelque peu la langue française... il n'en fallait pas plus pour interpeller la prof de français que je suis!

 

 

Image hébergée par servimg.com

L'histoire :

 

Miranda est une jeune collégienne comme les autres. Mais du jour au lendemain, une succession d'événements étranges va venir bouleverser son quotidien. Tout commence avec Sal, son meilleur ami depuis toujours. Un soir, il se fait frapper sans raison sur le chemin du retour après l'école, et dès le lendemain, il ne lui adresse plus la parole. Peu après, elle découvre un étrange message dans l'un de ses livres. Quelqu'un s'est forcément introduit dans leur appartement, et en effet, la clé qu'ils cachent habituellement sur le palier a disparu. Puis les messages s'enchaînent, et son étrange expéditeur semble en savoir long sur la jeune fille, bien plus qu'elle-même d'ailleurs, puisqu'il prédit des événements futurs...

 

Je dois reconnaître que pendant une bonne partie du roman, j'ai été totalement déstabilisée... Le titre l'annonçait pourtant : cette histoire a un problème avec le temps, et en effet, j'ai eu beaucoup de mal à situer l'action principale, à comprendre la chronologie des événements et à remettre de l'ordre dans tout ça. Pourtant, cela ne m'a pas empêchée de le dévorer... je sentais en effet que ce n'était pas une erreur mais une volonté de la part de l'auteur. Et en effet, tout finit par s'imbriquer.... et j'avoue que le procédé m'a conquise! J'ai aimé me perdre dans cette histoire.

 

Une histoire par ailleurs originale, notamment parce qu'elle se passe en 1979, avouez que c'est peu commun... mais aussi par la galerie de personnages que nous offre Rebecca Stead : la mère de Miranda qui passe son temps à s'entraîner pour son passage à La pyramide des 20 000 dollars, le SDF du coin de la rue qui fait mine de donner des coups de pieds aux voitures et qui effraie les enfants, Jimmy le patron de la sandwicherie chez qui travaillent Miranda et deux de ses amis pendant la pause du midi : il collectionne les billets de deux dollars dans une tirelire Pierrafeu.... Les titres des chapitres ne sont pas en reste, ils se font écho selon un leitmotiv intriguant : Des choses qu'on garde dans une boîte, Des choses qui disparaissent, Des choses qu'on raconte... C'est finalement un roman insolite, presque loufoque que celui-ci, mais je l'ai aussi trouvé très poétique : il a un petit quelque chose, difficile à expliquer mais véritablement envoûtant...

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

Cla 21/05/2011 08:48


Je viens de finir ce roman... C'est une histoire très touchante qui fait sourire, une histoire triste et, joyeuse à la fois... Un très beau roman de vie qu'il faut absolument lire!


allard 21/01/2011 17:08



trop bien ce livre je les fini cette apres 



livvy 15/01/2011 21:06



Intriguée...



Géraldine 15/01/2011 14:50



Pas sur que ça me plaise. Je n'aime pas trop être paumée temporellement dans un livre, même si au final c'est pour la bonne cause. parce que sur le moment, ce n'est pas une sensation agréable et
puis, on ne sait jamais vraiment si c'est pour la bonne cause, si c'est nous qui ne comprenons rien ou si c'est le livre qui est mal fichu... Euh, je ne sais pas si je suis très clair mais bon...



Karine:) 15/01/2011 13:32



Juste pour l'idée du temps bizarre, il me tente, ce roman.  C'est le genre de chose qui me plaît généralement.