Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 06:59

C'est encore en compagnie de Stephie et sur ses conseils que j'ai acheté ce livre cet été.  Après ma lecture forte en émotions de La chambre des officiers de Marc Dugain   j'avais envie de lire d'autres romans sur le première guerre mondiale.

L'histoire :

Nous sommes le mercredi 20 décembre 1916, il est 22h et Marthe attend qu'il soit minuit pour aller se coucher. Elle attend de tomber de fatigue pour ne pas ressentir la solitude qui l'étreint dans ce grand lit vide. Ce lit qui lui rappelle chaque fois combien l'absence de Jean est pesante. Au même instant, Jean se trouve dans les tranchées et lutte contre le sommeil. Il fait froid, il pleut, il faut supporter la boue et les rats en attendant la relève prévue pour minuit. Le lecteur suit ainsi les pensées de ce couple séparé par cette guerre qui n'en finit pas. Marthe songe à tout le travail qu'elle a accompli pour faire tourner la ferme en l'absence de Jean. C'est avec une volonté de fer qu'elle poursuit l'oeuvre qu'ils avaient commencée ensemble, en dépit des remarques acerbes de sa belle-mère qui ne l'a jamais appréciée. Jean, quant à lui, songe à sa famille. Ses enfants lui manquent et il se raccroche au souvenir de sa dernière permission en attendant la prochaine. Il songe également aux atrocités qu'il a vues, aux camarades morts au combat, parfois dans d'atroces souffrances. Les deux points de vue sont alternés et le lecteur vit au rythme de ces personnages pendant les deux heures qui les séparent de minuit.

J'ai été très touchée par ce livre qui narre le destin de deux êtres pris dans la tourmente de la guerre. J'ai trouvé très originale cette alternance des points de vue. En effet, on parle souvent des soldats et des horreurs qu'ils ont pu vivre dans les tranchées mais on oublie très souvent les civils restés à l'arrière. Toutes ces femmes admirables qui ont pris la route de l'usine ou celle des champs afin de continuer à faire vivre leurs familles. Et Marthe est l'une de ces femmes, un personnage fort qui impose le respect. Elle a une volonté hors du commun, poussée par son amour pour Jean ( quelle fierté pour lui lors de ses permissions de voir que la ferme est aussi bien entretenue ) mais aussi par la haine que lui voue sa belle-mère qui ne croit pas en elle, qui est persuadée qu'elle échouera dans tout ce qu'elle entreprend.  C'est ce pan du roman qui m'a le plus touchée, sans doute parce que la souffrance des soldats, je la connaissais déjà pour avoir lu d'autres textes. Jean n'en est pas moins un personnage attachant bien sûr, et au fil des pages, le lecteur souhaite qu'il s'en sorte, qu'il puisse rentrer aux Combettes retrouver femme et enfants. "ATTENTION SPOILER " Et d'ailleurs, le roman se termine sur une lueur d'espoir ce qui m'a un peu gênée, j'aurais préféré une vision plus sombre, à l'image de la réalité de la guerre.

Une très belle lecture donc, que ce roman écrit " En souvenir de tous ceux qui étaient là-bas et de toutes celles qui les attendaient."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anjelica 04/11/2009 13:53


je le note mais je vais attendre un peu pour le lire car je viens de finir 'la chambre des officiers'.


Aifelle 03/11/2009 10:14


J'ai lu la saga des Viahle (3 volumes) qui évoque trois générations de paysans du côté de la Corrèze si mon souvenir est bon et qui est d'ailleurs traversée par le guerre de 14-18. Il y avait eu
une adaptation télévisée assez réussie.


Leiloona 03/11/2009 09:22


Je ne le connais pas encore, mais pour exploiter l'Arrière en cours, je le note. D'ailleurs, je crois qu'il doit traîner chez moi ...


Manu 02/11/2009 16:47


Il a l'ir très beau ce roman. J'en ai déjà sur la première guerre dans ma PAL, mais je le note quand même !


pimprenelle 02/11/2009 21:34


Oui, il est très beau, et il a sa place dans toute PAL selon moi. Tu lui trouveras bien une petite place


Edelwe 02/11/2009 14:07


Je supporte de plus en plus mal les récits sur la guerre et je vais donc m'abstenir...


pimprenelle 02/11/2009 21:33


Mince , c'est dommage. Tu en as trop lu?