Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 07:00

La lecture du dimanche

Cette semaine est un peu particulière puisque nous sommes le 1er novembre, jour où sont publiés les billets du blogoclub de lecture. Comme
Stephie en fait partie, et qu'elle ne voulait pas manquer ce rendez-vous, je l'ai suivie dans cette lecture sur le thème de Boris Vian. C'était l'occasion ou jamais, puisque je n'avais jamais lu cet auteur malgré une vaine tentative avec L'écume des jours.



L'histoire :

C'est l'histoire du prince chevalier Joseph qui part à la recherche des kilogs de sucre. Lors de son voyage il fait moultes rencontres étranges et atterrit dans moults lieux tous plus improbables les uns que les autres... Que dire de plus ?

Mon résumé en dit long, je n'ai absolument pas accroché à ce conte de fées. Je pense que je suis une trop petite personne, ou alors une trop grande peut-être? Déçue, déçue, je n'ai rien compris à l'histoire qui consiste en fait en une succession de jeux de mots. Ca aurait pu être drôle mais il y en a tellement que ça en devient lassant, et certains sont vraiment énormes. On lit par exemple il "s'abrita (pis d'Orient)". Mouhaha... Pardon, je m'égare... Mais cette lecture m'a profondément agacée d'autant que la Préface était alléchante : un conte écrit par Boris Vian pour divertir son épouse convalescente. La pauvre, j'espère qu'elle n'a pas ressenti la même chose que moi sinon cela aura pu avoir l'effet inverse...

Ce qui m'a agacée également? Devoir lire deux fois la même histoire! Oui, oui, parce que Vian, non content d'avoir écrit une première version en a réalisé une deuxième. La même histoire, mais en plus courte... Il avait dû s'apercevoir que la première était profondément indigeste. Le hic, c'est que là on vous sert les deux à la suite!

J'ai employé le verbe devoir un peu plus haut, mais bien entendu, personne ne m'a mis le couteau sous la gorge... et si j'ai fait l'effort de poursuivre, c'est parce que malgré les deux versions, le livre est très court : 126 pages avec une police 156 14... et puis aussi pour faire plaisir à Stephie que je ne voulais pas lâchement abandonner... Remarquez, je vais vous faire une confidence : à l'heure où je rédige cet article, il me reste toujours treize pages à lire, ce qui ne m'empêche nullement de vous en parler puisque j'ai déjà lu une première fois cette histoire...  Mais promis juré, je vais aller au bout de ma pénitence... Au moment où vous lirez ce billet, je les aurai lues.

Allez, j'arrête là le massacre... J'en conclus que Vian n'est vraiment pas fait pour moi... mais comme je suis coriace, je ne vous promets pas de ne plus essayer de m'y frotter...

Et puis, pour me faire pardonner auprès des fans de l'auteur, je vous communique le seul et unique passage qui m'a fait sourire...Remarquez, c'est pas si mal... j'ai tiré le grelot!

" Dans une plaine, à mille lieues de là, ils virent un homme qui tirait des alouettes. On ne les voyait pas, il tirait et à chaque coup une alouette tombait à ses pieds.

" Comment fait-il? dit le palefroi qui commençait à se reprendre.

- Sais pas! fit Joseph.
- On lui demande? dit Barthélémy. Et il demanda.

- Gourde! répondit l'homme. Je mets les alouettes dans le fusil! "

Je vous invite à aller lire l'avis de
Stephie qui pourra difficilement être pire...

En même temps, ce billet inaugure ma participation au blogoclub de lecture.
                                                   

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans Mes déceptions
commenter cet article

commentaires

Gio 07/11/2009 17:04


Je n'ai pas été déçue par un seul livre de Boris Vian, mais je n'ai lu celui-ci ... je suis intriguée !  


Soie 03/11/2009 14:11


Bonjour,
Merci pour tes messages.
J'avais bien aimé ce titre là , une incursion pour moi dans le domaine de l'absurde. certes il y a deux fois la même histoire à peu de choses près dans le livre, mais je ne pense pas que ce
soit un souhait de l'auteur... je pense plutôt qu'il a dû retravailler son histoire et que la publication des deux est un choix des éditeurs. je ne suis même pas certaine que Boris Vian voulait que
ce récit soit publié (j'ai cru lire cela mais je me trompe peut être).
Dans l'Autome à Pékin il reprend le même principe et là j'ai trouvé ça indisgeste... il en fait des tonnes, c'est un peu ce que je lui reproche ... pourtant il me touche, j'ai l'impression d'une
personne à fleur de peau. Très bizarre, je ne sais pas expliquer ce qui me donne cette impression.
Rien à voir avec ce sujet mais j'ai adoré ni d'Eve ni d'Adam que j'ai découvert chez toi.


zarline 02/11/2009 11:46


Je n'ai toujours pas lu Vian, le côté absurde ne m'annonçe rien de bon mais je me suis promise d'essayer au moins une fois (probablement pas avec ce titre). Heureuse de savoir que si je ne suis pas
charmée, je ne serais pas seule pour faire face à tous les fans de cet auteur ;-)


sylire 01/11/2009 22:16



C'est sympa d'avoir suivi Stephie, dommage que tu n'aies pas aimé.



pimprenelle 01/11/2009 22:20


Généralement, je la suis les yeux fermés, je crois qu'à partir de maintenant, je vais faire plus attention...
Plus sérieusement, même si je n'ai pas aimé, je ne regrette pas de l'avoir lu, je pourrais dire maintenant que j'ai lu Vian et surtout que son style ne me convient pas!


calepin 01/11/2009 21:24


On a rarement de bonnes surprises avec ce genre d'éditions de textes méconnus... En général, des fonds de tiroirs à réserver aux inconditionnels... :)


pimprenelle 01/11/2009 22:07


Dans mon cas, même les dessus de tiroirs ne passent pas... Je referme donc le tiroir Vian, sans regrets...