Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 09:06

La lecture du dimanche

 

Découvrir de nouvelles maisons d'éditions est toujours un plaisir pour la lectrice acharnée que je suis. Aussi, quand les éditions Kirographaires ont proposé de me faire découvrir ce titre - et je les en remercie, j'ai répondu présente. Stéphie, ayant eu la même proposition, nous avons décidé d'en faire une de nos lectures du dimanche.

 

 

Image hébergée par servimg.com

 

L'histoire :

 

About a girl, c'est l'histoire d'une fille, marquée très jeune par un drame familial. Elle découvre sa mère dans une posture plus que gênante en compagnie de deux hommes. Son père l'emmène alors très loin de cette femme qu'ils ne reverront plus. Mais son père noie son chagrin dans l'alcool, et un jour, il lui demande de partir, ne supportant plus cette image qu'il lui renvoie. La jeune fille monte alors à la capitale et loge chez une amie d'enfance. Son rêve : faire carrière dans le journalisme, et interviewer des grandes stars du rock... Seulement, cet univers est loin d'être idyllique : il faut commencer très bas pour espérer ensuite se faire un nom. Et puis les stars en question ne sont pas des plus saines : sexe, drogue, alcool... Et notre narratrice est loin de se douter de la longue descente aux enfers qui l'attend au détour d'une rencontre avec RS ( comprenez Rock Star ), un homme entouré de groupies hystériques qui brûle sa vie par les deux bouts....

 

Le titre, en référence à une chanson du groupe Nirvana, nous plonge directement dans l'ambiance : l'univers du rock dans sa version la plus débauchée... Le récit est menée à la première personne par notre jeune provinciale, fraîchement débarquée à Paris. Le lecteur découvre donc en même temps qu'elle l'envers du décor... On ne devient pas une grande journaliste du jour au lendemain, notamment dans le milieu de la musique où les vautours rôdent... Notre jeune narratrice va de déceptions en déceptions et le rêve qu'elle avait construit se transforme peu à peu en cauchemar...

 

J'ai passé un très bon moment avec ce livre, happée dans une histoire qui sonne vrai. En effet, son auteur, Jessica Giovagnoli, a elle-même été pigiste pour un magazine musical. C'est donc un univers qu'elle connaît et son roman s'inspire de sa propre expérience, on le sent bien. Et c'est ce qui le rend d'autant plus inquiétant : j'ai trouvé le personnage de RS vraiment odieux et détestable, et l'auteur décortique avec intelligence les phénomènes musicaux... les fans hystériques qui sont prêtes à se battre bec et ongles pour approcher leur idole. Une idole à l'image pourtant peu attirante : le cheveu gras, l'haleine alourdie par l'alcool, l'oeil lubrique... l'envers du personnage fait véritablement froid dans le dos, et le lecteur est emportée malgré lui dans une spirale infernale, et il m'a été très difficile de lâcher ce livre. Je voulais savoir jusqu'où tout ceci allait nous mener!

 

Et c'est là que j'apporterai un bémol à ma lecture : je n'ai pas aimé la manière dont se termine le roman...  Un épilogue vient nous offrir un tout autre regard sur l'ensemble du roman, fonctionnant sur le mode de la chute, et je n'ai pas aimé cette chute. Je pense que cet épilogue est en trop... Cela ne représente que quelques pages, je garde donc une impression d'ensemble plutôt agréable!

 

Allons voir maintenant ce qu'en a pensé Stéphie...

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S


Cet avis est convaincant : je le note car il peut me plaire. 



Répondre
M


Je ne connaissais pas mais ton avis est plus que tentant !



Répondre
L


il me tente bien celui là!



Répondre
J


Bonjour Pimprenelle,

Merci pour cet article sur mon premier roman :) J'ai également lu le billet de Stephie, et comme je le notais sur son blog, effectivement l'épilogue est peut-être superflu. Je suis ravie de lire
que tu en gardes cependant une impression générale plutôt positive.


A très bientôt :) 



Répondre
L


han veinarde ! il a l'air génial... J'adore ce genre de lectures ! je note, j'espère le trouver en librairie .... J'adore, j'adore et tu donnes sacrément envie !



Répondre