Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 14:00

La lecture du dimanche

En cette période de rentrée scolaire, nous avions envie d'un peu de légèreté pour contrer le sérieux ambiant... Ce titre m'intriguait depuis un petit moment déjà, nous avons donc choisi cette semaine pour le lire et vous en parler...


L'histoire :

D'histoire, il n'y en a pas vraiment...et si les Monologues du vagin sont classés dans la catégorie théâtre, car ils ont été mis en spectacle à plusieurs reprises, cela n'est pas forcément évident. Je me demande en effet comment certains passages ont pu être adaptés sur scène et je serais curieuse d'assister à une représentation. Il s'agit plutôt d'une succession de réflexions menées autour du thème du sexe féminin. En cela, j'ai trouvé que le titre n'était pas très bien choisi, et particulièrement le terme vagin. Certains diront que je chipote mais j'aime quand les mots sont utilisés à bon escient. Ainsi le vagin est la partie intérieure du sexe féminin, or Eve Ensler évoque dans ce livre le sexe féminin en général. Elle évoque des sujets aussi sérieux et graves que le viol ou l'excision encore pratiquée dans certains pays africains. Mais elle aborde aussi des sujets plus légers tels que le plaisir féminin, les poils ou les petits noms donnés au sexe féminin. On saute ainsi allégrement de l'humour à l'indignation.

Je peux dire que j'ai aimé cette lecture. Ce petit livre se lit très rapidement et la lecture en est agréable. Disons que ça change, et qu'un livre entièrement dédié à la femme, c'est une bonne chose. Seulement, j'ai trouvé ça trop court justement, j'ai eu l'impression que l'auteur n'est pas allée au fond des choses ( n'y voyez pas un mauvais jeu de mots...  ). En effet, elle annonce au début avoir interrogé plus de deux cent femmes, je m'attendais donc à quelque chose de plus étoffé. Les témoignages ne sont pas si nombreux finalement. Quant aux sujets plus graves, je regrette qu'elle se soit contentée de reprendre ce qui avait déjà été écrit par d'autres. Par exemple, lorsqu'elle aborde l'excision, elle cite un article du New York Times. Pourquoi pas... mais j'aurais apprécié qu'ensuite, elle revienne dessus avec ses propres mots, ses propres émotions de femme dans un style autre que journalistique. Voilà donc un petit livre distrayant, mais selon moi pas suffisamment abouti.

Bien sûr, j'ai hâte de savoir ce que Stephie en a pensé! Et je vous invite à aller lire
son billet.

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

Nyenna 06/12/2009 18:50


je suis en fac d'arts du spectacle et j'avais choisi de travailler sur ce texte en deuxième année, j'avais aimé ce que 'javais appri de la genèse du texte finale, ce qui peu sembler "leger" à la
base dans notre société française est beaucoup plus lourde de conséquence si on traverse par exemple la méditéranée, ce texte a été interdit en Chine...


Theoma 16/09/2009 17:40

Mince alors ! Un grand coup de coeur pour moi.

Lou 15/09/2009 12:18

Je regrette un peu de ne pas avoir vu la pièce. Il y a eu d'excellentes critiques... après je ne sais pas si ça peut me plaire ou pas.

Gio 14/09/2009 16:23

Vos deux commentaires m'intriguent, même si Stéphie et toi êtes un peu mitigées.

Aurore 14/09/2009 11:32

Une copine m'avait offert ce petit livre voici quelques anées, et je rejoins ton avis c'est sympa mais assez détaché dans le ton, on attends comme un quelque chose de plus... Mais c'est à découvrir pour se faire une idée.