Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

19 juillet 2009 7 19 /07 /juillet /2009 07:00

La lecture du dimanche

Cette semaine, nous avons choisi un livre qui nous a été proposé par Suzanne de
Chez les filles. Nous avions d'abord choisi un autre titre mais comme nous étions toutes les deux pressées de lire ce "manuel de survie à l'usage des filles larguées", nous avons un peu bousculé notre programme...



L'histoire:

En fait, ça n'en est pas vraiment une, même s'il y a bien un fil conducteur : la propre histoire de l'auteur, éternelle larguée... Tout commence par le récit de sa rupture avec Nate, prévisible et à la fois si soudaine, qui a pour cause l'usage de moults paquets de kleenex et la remise en question " mais qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça?". S'ensuit alors toute une réflexion, Alexandra Heminsley nous entraînant dans son "Royaume du largage" avec conseils et stratégies pour survivre à cette rupture qui n'est probablement pas la dernière : gaffe aux hormones, gaffe à la nouvelle coupe de cheveux coup de tête, gaffe aux chansons que vous écoutez... De toute façon, nous rassure-t-elle, même les plus grandes se font larguer, pensez donc à la pauvre Jennifer Aniston, lâchement largué par son Brad Pitt de chéri...

Il faut bien l'avouer, tout ceci est très léger... J'ai eu un peu l'impression de me replonger dans mes lectures adolescentes de "Jeune et Jolie" ou "Girl" puissance 253 pages... Fort heureusement, il faisait beau jeudi quand je l'ai lu, et je dois avouer que c'est une lecture parfaite pour la terrasse au soleil, ce livre dans une main, un soda dans l'autre... J'ai souvent souri, soit parce que c'était franchement drôle - il faut reconnaître que le largage de Didon est assez truculent - soit parce que c'était quand même bien niais... Ou alors, ce livre ne m'a peut-être tout simplement pas parlé... J'ai eu du mal à m'identifier à l'auteur...il faut dire que mon dernier largage remonte à l'été de mes quatorze ans, et qu'à cet âge, on ne le vit sans doute pas de la même manière... Bref, une lecture drôle et agréable mais à laquelle je n'ai pas vraiment accroché.

Je vous invite bien sûr à aller lire l'avis de
Stephie et je remercie bien sûr les éditions Belfond et Suzanne pour cet envoi.

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

Stephie 21/07/2009 11:52

Je voulais juste dire que point de vue "manuel de la fille larguée", je pouvais écrire plus drôle ;)

Stephie 20/07/2009 12:01

Un petit passage de mon lieu de vacances pour lire ton article. Un peu léger en effet, je pense que je pourrais écrire quelque chose de plus drôle en ce moment... hem...

pimprenelle 20/07/2009 14:42


Léger, c'est bien le mot...
Tu comptes te mettre à l'écriture? Je ne suis pas sûre d'avoir bien saisi


Stephie 20/07/2009 12:00

Un petit passage de mon lieu de vacances pour lire ton article. Un peu léger en effet, je pense que je pourrais écrire quelque chose de plus drôle en ce moment... hem...

Theoma 20/07/2009 11:30

Comme Leiloona, un bon Sex and the city et j'ajoute Bridget Jones (les films)

pimprenelle 20/07/2009 14:41


Ah oui, c'est tout à fait dans le ton de Bridget Jones!


Karine :) 19/07/2009 18:55

Je ne suis pas certaine certaine... mais pas complètement contre non plus!  J'aime bien du léger-léger de temps en temps... et me faire larguer, je ne connais pas vraiment... mais bon!!

pimprenelle 20/07/2009 14:40


Pareil, je suis casée depuis plus de dix ans, donc j'ai eu un peu de mal à m'identifier à l'auteur. C'est vraiment léger-léger, à lire sur la plage les doigts de pieds en
éventail...