Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 05:57

C'est grâce à Stephie que j'ai découvert cet auteur, et après vous avoir parlé de L'éducation d'une fée et de  Hors de moi  je vous présente aujourd'hui un troisième titre.


L'histoire :

Cheyenne c'est une jeune hôtesse de l'air. Le narrateur n'a qu'onze ans lorsqu'il la rencontre pour la première fois. Il voyage seul, est censé se rendre chez son correspondant à Glasgow mais il a prévu de s'échapper une fois arrivé à Orly, afin de se rendre chez un éditeur. En effet, notre jeune narrateur est écrivain. Seulement, on ne laisse pas un enfant seul dans un aéroport et l'enchaînement des événements conduit notre narrateur à aller passer la nuit chez la jeune femme. Et il tombe follement amoureux d'elle, comme on peut être amoureux à son âge. Le hasard fait qu'il la rencontre dix ans plus tard et Cheyenne lui avoue qu'elle ne l'a jamais vraiment oublié et qu'elle guette son nom dans les rayons de la librairie. Puis la vie les sépare de nouveau jusqu'à l'arrivée de cette carte postale. Une simple signature : "Cheyenne" au dos d'une vue du port d'Anvers. Il n'y a aucun doute, c'est un appel et le narrateur se met aussitôt en route vers le port d'Anvers. Mais il est bien loin de se douter de ce qui l'attend...

 

Difficile pour moi de rendre compte de cette lecture car elle est vraiment tombée au mauvais moment... je l'ai lu en plein déménagement et j'ai donc mis plus de dix jours à en lire les 126 pages. Ma lecture complètement hachée ne m'a donc pas laissé une bonne impression, et j'ai dû relire certains passages pour pouvoir rédiger mon résumé. Dans d'autres circonstances, je pense que j'aurais vraiment apprécié ce court roman car certains passages m'ont vraiment beaucoup touchée : l'espoir que met l'enfant dans son manuscrit et la manière dont il en parle, les retrouvailles entre Cheyenne et le narrateur devenu adulte, les confidences... Cependant, je suis passée à côté des détails et n'ai conservé que la trame générale. L'idéal serait que je le relise mais j'ai généralement beaucoup de mal à relire...

" Je me disais qu'il est parfois plus simple d'être un enfant devant la femme qu'on aime. Elle ouvrit vivement son sac, en tira une paire de lunettes rondes, façon grand-mère, qu'elle chaussa aussitôt pour me dévisager, fébrile :
- J'ai l'impression que ce n'est pas toi... que je n'ai pas le droit... que tu vas redevenir un petit garçon.
- Mais non.."

Cette expérience ne m'a toutefois pas fachée avec l'auteur puisque je suis en train de lire un autre de ses romans dont je vous parlerai la semaine prochaine avec plus de conviction cette fois...


Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

silvi 06/04/2010 17:17



j'aime beaucoup cet auteur..... ce roman a été plaisant à lire, mais j'ai quand m^me préféré "l'éducation d'une fée"



henri 15/12/2009 17:38


salut ! ba merci pour ton résumé..; Efet ce livre l'était à lire et je ne l'ai pas fait... donc merci pour ces quelques informations qui me ferons petètre gagnez des points... Merci encore !


Géraldine 05/07/2009 21:35

Pour l'instant, mes 2 rencontres avec cet auteur m'ont déçu. Je vais avoir une 3ème chance en août, Didier Van... faisant partie de la sélection du Prix des Lecteurs Poche.

Leiloona 05/07/2009 11:15

Cela arrive : un sujet qui ne nous inspire pas, un moment pas forcément propice où nous pensons à autre chose ...

Edmée De Xhavée 04/07/2009 17:00

Il me semble avoir lu cet auteur "il y a de celà bien longtemps", et ne pas avoir accroché. Mais c'est vrai que parfois il faut leur donner une seconde chance, car on a lu - ou vu un film - à un mauvais moment, comme toi lors d'un déménagement! J'ai vu il y a des années "Les uns et les autres" de Lelouch en pleine période de cafart, un jour de nouvel an solitaire et ronchon... et j'ai détesté. Je l'ai revu plus tard à la TV et j'ai adoré!