Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 06:13

Je suis dans une période "polars" en ce moment, j'en ai d'ailleurs plusieurs qui m'attendent dans ma PAL et d'autres encore qui me font de l'oeil sur les rayons des librairies. Et j'y prends de plus en plus de goût. Alors quand Blog-o-book m'a proposé de me faire découvrir ce titre, je n'ai pas hésité un instant.


L'histoire:

Tout commence le soir du Réveillon de Noël, une femme est découverte nue sous un sapin devant le Ministère de l'Intérieur avec une lettre à l'intention de Vidocq le ministre. Une rançon est demandée, faute de quoi deux boîtes de conserve identiques à celle qui a été "livrée" avec le cadavre seront mises en circulation. Après analyse, il s'avère que cette boîte contient du foie gras, le foie d'un humain qui a été gavé de virus et prions en tous genres capable de tuer des centaines de milliers de personnes. Aussitôt l'inspecteur Le Meur, qui n'a pourtant rien d'un grand enquêteur est chargé de retrouver l'auteur de ce crime qui signe "L"ogre affamé". Parallèlement, le ministre fait appel à L'Oeuvre, une organisation secrète qui déplace l'un de ses meilleurs coureurs de nuit : Le Bonsaï. Et c'est dans les Landes qu'ils espèrent trouver L'Ogre, dans un camp de vacances très particulier appelé Ecovie...

J'ai trouvé ce polar très efficace. En effet, dès le début l'attention du lecteur est captée par un crime hors du commun où l'on flirte avec le cannibalisme. Qui peut être assez fou pour gaver une femme, telle une oie et menacer de créer une épidémie en commercialisant son foie contaminé? Voilà une intrigue à la fois originale et très actuelle puisqu'on y évoque grippe aviaire, ESB et autres virus dont on a beaucoup entendu parler ces dernières années.
Le camp d'Ecovie permet lui aussi de mener une réflexion intéressante sur l'écologie et le retour aux sources sans que cela ne devienne ennuyeux. En effet, Zinoviev, un exilé russe y rassemble des chefs d'entreprise et de riches hommes d'affaires. On y vient pour se ressourcer, pour chasser les bêtes à mains nues en prenant de véritables risques. Mais la dérive n'est pas loin, et du camp à la secte, il n'y a qu'un pas.
Un léger bémol cependant, j'ai été assez déstabilisée au début de ma lecture par le personnage du Bonsaï, en effet, c'est un personnage récurrent chez l'auteur, et les présentations ayant déjà été faites dans un tome précédent, il m'a fallu trouver le fil. Mais au final, cela ne gêne pas la compréhension du roman et les Presses de la Cité avaient fait les choses bien puisque j'ai reçu avec le livre quelques feuillets expliquants qui sont les coureurs de nuits et ce qu'est L'Oeuvre.

Je remercie donc BOB ainsi que les Presses de la Cité pour cette chouette découverte
.

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

Manu 04/07/2009 07:55

Pas pour moi, ça !

Neph 02/07/2009 09:51

Oulà ! C'est spécial... Pour l'instant, après une grosse déception, je délaisse quand même les polars français...

Gio 01/07/2009 18:51

Moi,comme j'adore les résumés beurks je suis tentée... et l'été est propice aux polars !

calypso 01/07/2009 17:37

Pourquoi pas...

Edelwe 01/07/2009 13:23

Rien que le résumé...beurk...donc je vais éviter.