Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 09:13

La lecture du dimanche

Je commence véritablement à prendre goût à cette lecture du dimanche qui nous réserve de magnifiques surprises! Nous vous avions parlé avec enthousiasme lors d'une lecture précédente de La cité des Jarres et c'est donc tout naturellement que nous avons choisi de poursuivre avec le deuxième polar du même auteur... Et il y a fort à parier que nous n'en resterons pas là!


L'histoire :

Tout commence lors d'une banale fête d'anniversaire où l'on découvre avec effroi que le bébé de la famille est en train de machouiller un os humain. Cet os, c'est son frère qui l'a trouvé en allant jouer dans les fondations d'une maison en construction, non loin de là sur la colline. Aussitôt, le commissaire Erlendur Sveinsson est dépêché sur les lieux, et on ne tarde pas à découvrir le reste du squelette. Afin de ne perdre aucun indice,  c'est une équipe d'archéologue qui est chargée de déterrer le squelette qui semble reposer là depuis plusieurs décennies. Mais cela prend du temps, et en parallèle l'inspecteur commence son son enquête qui le mène jusqu'à deux pistes : Benjamin, dont la fiancée Solveig a disparu du jour au lendemain, et une famille composée de cinq personnes dont on sait très peu de choses.


Décidément, Indridason a un don pour susciter l'intérêt de son lecteur et j'ai été complètement  emportée par cette double narration. En effet, en parallèle de l'enquête, on suit le destin tragique d'une femme battue par son mari. Bien sûr, on se doute dès le début que ces deux histoires vont finir par se rejoindre mais le suspens reste à son comble pendant une bonne partie du roman. En effet, Indridason passe d'une narration à l'autre au moment où l'on s'apprête à faire de nouvelles découvertes, et de ce fait, on a beaucoup de mal à lâcher le roman. Et puis il y a le troisième fil de l'histoire : Eva Lind, la fille d'Erlendur que nous avions déjà découverte dans le premier opus. Droguée, enceinte, en rupture avec la société et avec sa famille, elle appelle son père pour lui demander de l'aide alors qu'elle ne l'a pas vue depuis deux mois. On suit donc également les déboires d'un père et son impuissance à venir en aide à sa fille. J'ai beaucoup apprécié le fait de retrouver ces personnages et de suivre une partie de leur destin. Cela n'ôte aucun intérêt à l'enquête, bien au contraire et il est difficile de ne pas s'attacher à ces personnages. En effet, Erlendur est très touchant et j'ai trouvé qu'il avait perdu de son humour par rapport à La cité des Jarres, il apparaît très tourmenté. Et ça fonctionne puisque j'ai très envie de lire le troisième roman, non seulement pour découvrir une nouvelle enquête rondement menée, mais aussi pour retrouver ces personnages et voir comment ils évoluent...

Je vous invite à aller lire l'article de
Stephie que j'ai hâte de découvrir même si je devine déjà qu'elle a apprécié autant que moi!

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
c'est avec ce roman que j'ai découvert Indridason et son commissaire Erlendur et j'avais beaucoup aimé malgré la noirceur du sujet. j'ai bien moins aimé le 3ème.
Répondre
N
Un bon polar, très noir et bien construit. J'ai beaucoup aimé, sans pour autant que ce soit un vrai coup de coeur.
Répondre
P

As-tu lu d'autres titres de l'auteur?
Pour ma part, un véritable coup de coeur par rapport au premier, que j'avis pourtant déjà fortement apprécié.


L
Je ne connaissais pas du tout ce livre, mais ta critique me donne très envie de le lire !
Répondre
O
Le suivant m'attend, j'ai hâte du coup!
Répondre
P

Moi aussi j'ai hâte et je ne sais pas combien de temps je vais résister avant de le commander!


N
Je crois qu'il me plaira plus que le premier !
Répondre
P

Je le pense aussi, il est vaiment génial!