Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 09:00

La lecture du dimanche

 

Voilà, la lecture du dimanche revient après une semaine de pause-déménagement, et quelle lecture! Il fallait bien un titre croustillant pour nous excuser auprès de nos lecteurs qui ont été déçus de ne pas avoir de lecture du dimanche à se mettre sous la dent la semaine dernière... Nous sortons donc des sentiers battus pour vous présenter cette semaine une lecture très particulière...et je vous avoue que j'ai hâte de lire l'avis de Stephie car je suis moi-même bien ennuyée pour vous donner mon avis...

 


L'histoire

Roger part dans la maison de campagne familiale avec sa mère, sa soeur, sa tante et une femme de chambre. Entouré par toutes ces femmes, il découvre peu à peu le désir charnel, au détour d'une caresse lorsqu'on lui donne le bain, ou en apercevant une entrejambe féminine qui s'égare... ( si, si! ). Il découvre alors que son corps réagit d'une drôle de manière et se livre bientôt à l'onanisme. Mais le corps féminin l'obsède et il est grand temps pour lui de passer à l'acte. Peu importe si cela se passe en famille... Non content d'  « enfiler » sa soeur, il séduit bientôt sa tante, ainsi que la femme de chambre et les différentes servantes qui gravitent autour de lui. Et c'est avec beaucoup de fierté qu'il nous narre ses exploits de don Juan.

 

Il est temps maintenant de vous donner mon avis.. Je suis très mitigée. Non pas que la littérature érotique ( le terme me paraît un peu faible concernant ce roman ) me gêne, au contraire, la lecture peut s'en révéler parfois fort agréable mais j'ai été assez gênée par l'inceste permanent... Fort heureusement, il n'y a pas de passage à l'acte avec la mère, chose que je craignais en avançant dans ma lecture, mais les parties de jambes en l'air entre frères et soeurs n'ont pas su me convaincre... Et puis, il faut être franche, j'ai trouvé ce texte assez mal écrit... ce n'est pas tant le vocabulaire très cru qui m'a rebutée, cela ne me dérange pas, et on s'y attend en lisant ce genre de roman, mais j'ai relevé pas mal de maladresses d'expression, notamment un « malgré que » et un « j'ai été » à la place de « je suis allé ». Ces maladresses ne sont pas dignes d'un Apollinaire et ont quelque peu heurté mes yeux... Peut-être imite-t-il volontairement l'expression d'un adolescent de treize ans, mais cela reste maladroit. Pour finir, j'ai trouvé cette histoire très peu crédible. Toutes ces femmes qui se laissent prendre sans broncher, mariées, enceintes, vierges, aucune ne se refuse à notre jeune don Juan... Il suffit qu'il leur attrape le téton et elles succombent dans la seconde... Hummm... Et la fin! Ce roman vaut le détour, ne serait-ce que pour cette dernière! J'ai ri tant elle m'a parue tirée par les cheveux.

Mais paradoxalement, je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé puisque je l'ai lu d'une seule traite ( il fait une centaine de pages ) et que je n'ai pas eu envie de le refermer. Disons que j'ai apprécié de (re) découvrir cette facette d'Apollinaire que l'on connaît peu en général.

 

Je vous invite bien sûr à aller découvrir l'avis de Stephie.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans A lire pour le plaisir
commenter cet article

commentaires

Jeanne 19/11/2010 17:21



Je suis tombée sur ce blog en essayant d'en savoir plus sur la démarche d'Apollinaire lorsqu'il a écrit ce livre.


En effet, ce roman m'a un peu interloquée, et j'aurais aimé en savoir plus sur ce que l'écrivain voulait réellement communiqué, et l'époque pendant laquelle se déroule l'histoire.


Il est question d'inceste certes, l'écriture est un peu infantile et c'est un peu trop facile pour Roger de séduire toutes ces femmes. Mais je pense qu'il est tout simplement question pour
Apollinaire de provoquer, avec la phrase finale qui évoque le "harem," et la résolution un peu trop idyllique, tout en restant dans la légèreté. L'intérêt de ce roman est dans la découverte du
propre corps de Roger et de celui des autres, sa curiosité, son éveil sexuel. J'ai compris le comportement de certains hommes grâce à ce roman, sans jugement. Et puis je ne sais pas si le décors
et les moeurs sont vraiment révélateurs d'une époque (fin du XIXe ?), mais j'ai beaucoup aimé découvrir ces histoires de chemises, de bains et tout le vocabulaire utilisé alors pour parler de
sexe... C'est un autre monde, quelque part, bien que les fantasmes soient les mêmes.


Pas un grand roman en somme, pas très bien écrit, mais plutôt intéressant... et puis, il est lu en une heure !



The Bursar 08/07/2009 18:17

Moins tant qu'il n'y a pas de tortures... l'inconvénient de Sade, c'est qu'il faut toujours qu'il inclut des scènes de mutilation ou des éléments scatologiques, mais l'aspect philosophique rachète le tout.Je suis curieuse de voir ce que peut être cette fin qui vaut le détour. en même temps, le fait qu'il séduise à tout va, c'est aussi un trait du roman d'aventure, dans l'histoire comique de Francion, le personnage arrive à multiplier les conquêtes presque sans aucun effort.

The Bursar 07/07/2009 18:28

Je m'étais demandé ce que ce livre pouvait donner. Ton avis me donne envie de le lire : l'inceste ne me dérange pas, j'ai lu Sade donc c'est le genre de chose qui ne me fait plus ni chaud ni froid, ça rentre dans le cadre de la remise en question des limites imposées par la moralité.

pimprenelle 08/07/2009 18:07


Dans ce cas, lance-toi, il devrait te plaire!
Moi, je suis quand même assez gênée par l'inceste... Ce genre de livre est censé nous "réchauffer"   mais là pour
le coup, j'ai plutôt été refroidie...


calypso 17/06/2009 09:37

Contente de te relire Pimprenelle !Bon, sinon, je ne suis pas du tout tentée par ce roman...

Lilibook 16/06/2009 18:53

Je vais passer mon tour moi aussi et puis vu que vous êtes mitigées toutes deux sur cette lecture......... je ne vais pas tenter.