Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 07:29

La lecture du dimanche

Ce livre m'avait été conseillé, il y a quelques années par mon prof d'allemand de prépa. L'histoire m'attirait énormément mais je ne sais pourquoi, je suis toujours passée à côté. J'ai même lu
La circoncision du même auteur avant celui-ci et ce sont vos commentaires me conseillant Le liseur, ainsi que ceux que j'ai pu lire sur d'autres blogs qui m'ont donné envie d'en savoir plus et de l'ajouter à ma PAL. Et comme Stephie l'avait aussi sur sa PAL, nous l'avons donc choisi pour cette quatrième lecture du dimanche.


 

L'histoire :

 

Un soir, après le lycée, Mickaël, quinze ans est malade sur le chemin du retour. Une femme lui vient en aide. Quelques mois plus tard, Mickaël, guéri décide de retourner chez cette femme pour la remercier. Cette femme, c'est Hanna, trente-cinq ans, et Mickaël tombe amoureux. Il devient son amant, et chaque jour il la rejoint. Elle lui donne le bain, ils font l'amour et peu à peu un rituel se met en place : Mickaël lui fait la lecture. Cette relation dure plusieurs mois, jusqu'au jour où Hanna disparaît sans explication.  
Quelques années plus tard, Mickaël, devenu étudiant en droit, assiste à un procès dans le cadre d'un séminaire sur le passé nazi. Ce procès, c'est celui d'anciennes gardiennes du camp d'Auschwitz et parmi ces gardiennes, il reconnaît Hanna. Il découvre alors que cette femme qu'il a aimée est une criminelle qui a participé au plus grand crime contre l'humanité...

Ce livre est un véritable bijou. J'ai tout de suite accroché : l'écriture est simple mais efficace. C'est Mickaël, quelques années après les faits qui décide de raconter son histoire, et c'est donc avec le regard d'un enfant ( mais est-il vraiment un enfant? ) que nous est contée cette sublime histoire d'amour. Je dis sublime parce que j'ai eu envie d'y croire et j'y ai cru... Pourtant, je savais très bien ce qui se cachait derrière cette femme si sensuelle et mystérieuse. Mais voilà, le pouvoir des mots est bien plus fort. Plus fort que la bienséance également car Mickaël n'a que quinze ans et cette femme pourrait être sa mère...mais bizarrement là encore, cela ne m'a pas gênée. Sans doute parce que le jeune homme semble très mature.
Et puis, il y a cette deuxième partie, qui même si on l'attend dès les premières pages, vous fait redescendre sur terre et vous invite à la réflexion... En effet, et c'est là que se trouve le malaise, Hanna m'a beaucoup émue tout au long du livre, alors même qu'elle a participé à un crime abominable : laisser brûler des femmes enfermées dans une église. Peut-être est-ce son secret dévoilé peu à peu qui la rend plus humaine à nos yeux? Dans tous les cas, c'est un véritable tour de force. Et Bernhard Schlink mène une réflexion vraiment intéressante sur le rôle des bourreaux mais aussi sur la culpabilité ressentie par leurs descendants comme s'ils devaient payer éternellement pour le crime de leur ancêtre.
Et puis il y a cette fin absolument magnifique, dont je ne peux guère parler sans trop en dévoiler. J'ai été complètement retournée par tout cet épisode qui suit le procès.Un très beau livre vraiment sur un sujet qui me touche beaucoup...

On peut donc dire que cette quatrième lecture du dimanche est encore un succès pour moi, j'ai vraiment eu du mal à lâcher ce livre et je pense que son souvenir va me suivre un long moment. Quant à Stephie, j'ai hâte de découvrir
son avis que je vous invite bien sûr à aller lire.


Petit ajout : je vous remercie pour vos commentaires laissés sur mon article d'hier, tous vos encouragements sont les bienvenus, et je tâcherai de vous répondre individuellement aujourd'hui ou demain et de vous rendre une petite visite afin de découvrir vos nouveautés.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Luna 20/03/2011 11:14



Je trouve que "le Liseur" est réellement un livre magique : Bernhard Schlink sait si bien parler des sentiments, c'est incroyable !!


L'histoire en elle-même peut être assez dérangeante (vision personnelle) : le nazisme et l'amour "différent" gène beaucoup de personne... Mais c'est fait avec une telle beauté des mots que ça
passe tout seul ! (ce qui n'est pas de cas de tant de livre que ça finallement : Nabokov écrit merveilleusement, mais son livre Lolita me dégoute profondément...)


Je viens d'ailleurs de publier mon avis sur "Le Liseur" de Bernhard Schlink sur mon blog...


 


Joli article, je reviendrais ;)


Bonne continuation !!



Pauline 08/11/2009 20:05


Il est dans ma PAL!
J'ai adoré le film et il fallait que je le lise absolument ^^


pimprenelle 09/11/2009 11:05


Tu vas te régaler! Même si je préfère généralement lire le livre avant de voir le film!


Edmée 07/06/2009 13:22

Je ne savais pas que le film était issu d'un livre! Et je suis certaine que le livre est meilleur, c'est souvent le cas (à part pour "Atonement" - Reviens-moi en français, où je les ai trouvés aussi  bons l'un que l'autre)C'est un thème intéressant,  je dois dire, et merci d'en parler, car oui, c'est tentant! (Sauf qu'ici aux USA... je ne le trouverai qu'en ligne, et ces salauds de suceurs de fric qui sont à la tête de ma compagnie de carte de crédit nous comptent désormais 3% en plus sur tous les achats faits à l'étranger! De quoi nous faire payer ce que les mauvais payeurs ne savent plus faire, olé!)Blog très intéressant, bravo !!!!

lael 05/06/2009 06:14

Chouette je suis contente de lire ton billet très enthousiaste, il est sur ma PAL et je compte bien aller voir le film qui sortira en salles!!!!!! j'ai hâte de le lire

Celsmoon 31/05/2009 22:40

Je pense vraiment le lire, il croise trop bien souvent ma route en ce moment :)