Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pimprenelle
  • Le blog de pimprenelle
  • : Mes chroniques de lectures, en toute simplicité.
  • Contact

Fablehaven voyage...

Fablehaven a pris la route jusque chez Deliregirl1.
http://www.decitre.fr/gi/30/9782092525630FS.gif
Prochaines escales chez :
Esmeraldae
Lasardine
Joey7lindley
Stephie
Cacahuète
...

Vous pouvez toujours vous inscrire, toutes les infos sont  ici.
N'hésitez pas!

Recherche

Partenaires

15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 09:28

Vous l'avez sans doute remarquer, ce titre se fait attendre depuis deux semaines maintenant dans les articles à venir. Le voilà enfin... et je vous dois quelques explications, mais d'abord....


L'histoire :

Emma est libraire. Mais pas une libraire comme les autres puisqu'elle a choisi de ne vendre que des romans d'amour. Un jour, elle découvre, glissé dans un livre, un petit billet sur lequel figurent un prénom et un numéro de téléphone. Federico, son amour de jeunesse qu'elle n'a pas revu depuis plus de trente ans. Emma l'appelle, ils reprennent contact et peu à peu une correspondance s'établit entre eux. Une correspondance secrète, qui transite par des boîtes postales. En effet, Federico, installé à New York est marié. Architecte de renom, il travaille sur un projet important à la Morgan bibliothèque. Emma, elle, est divorcée et vit avec Mattia, son fils. Cette correspondance interdite se transforme une fois par an en rencontre interdite, chaque 10 avril sur Belle-île...

Donner mon avis va être très difficile... il m'a fallu plus de deux semaines pour lire ce livre. Je n'arrivais pas à en voir le bout et après avoir refermé la dernière page, j'ai pourtant du mal à dire que je n'ai pas aimé. Etrange sensation, donc. Pourtant ce livre avait tout pour me plaire : de l'amour et des livres... le tout avec une narration mêlant récit à la première personne et épistolaire. Vraiment tout ce que j'aime. Alors qu'est-ce qui cloche? Commençons par l'amour : l'histoire d'une deuxième chance donnée à des quinquagénaires. Cette histoire m'a d'abord beaucoup touchée : retrouver un amour de jeunesse que l'on a jamais oublié, n'est-ce pas une histoire rêvée? Et c'est bien cela le problème, cette histoire est dans l'ensemble peu crédible et le personnage de Federico a eu le don de m'énerver. Il ne veut prendre aucun risque, est incapable de quitter sa femme alors qu'il ne fait plus que "cohabiter" avec elle. Difficile en effet de quitter une femme avec laquelle on partage sa vie depuis plus de vingt ans, mais il ne s'agit pas ici d'une simple passade, mais de son amour de toujours... Comment peut-on se contenter d'une relation épistolaire?
Ces lettres, parlons-en... J'aime beaucoup les romans épistolaires, et j'ai été conquise par les lettres d'Emma, dont l'écriture mêle amour et littérature. Par contre, celles de Federico m'ont rapidement ennuyée... tous ces détails architecturaux ne m'ont pas intéressée, et je me suis souvent demandée comment Emma pouvait, ne pas être, elle-même ennuyée par ces missives.

Terminons par les livres, une librairie où on ne vend que des livres d'amour, où Jane Austen est sans cesse à l'honneur... quel bonheur! Oui, sauf, que ça transpire le bonheur, et trop c'est trop... Tout est réussite dans cette librairie qui devient successivement café littéraire et auberge. Même les livres invendus habituellement renvoyés à l'éditeur finissent par trouver preneur dans cette librairie miraculeuse. Et même la fin [ATTENTION SPOILER] m'a véritablement déçue... On peut lire dans les réflexions d'Emma sur la littérature que " les vrais romans d'amour doivent finir mal" et que quand "tout a l'air de marcher, [...] le sifflement de la hache tranche net les pages et les certitudes narratives". J'aurais aimé que ce livre se termine mal, un peu comme une revanche sur tout ce bonheur. Mais, non, tout se termine bien même si quelques événements dramatiques viennent quand même ponctuer la fin. Tout est trop parfait, trop rose... [FIN DU SPOILER]
Malgré toutes ces réserves, et ma difficulté à aller au bout du livre, j'ai du mal à dire que je n'ai pas aimé. Je ne l'ai pas abandonné pour autant, chose que je n'hésite pas à faire quand vraiment je n'accroche pas, et je me suis même parfois régalée. Le temps me dira si ce livre va me rester en mémoire...

Et pour terminer sur une note positive, un extrait que j'ai beaucoup aimé :

" Quand je suis assise ici, ce qui me passionne, c'est le corps à corps avec les mots ( autrefois je les notais sur un carnet), ce sont les lieux et les odeurs dans lesquels ils baignent, les lacets dans lesquels ils sont pris et que j'aime à démêler, parce que dans leur compagnie je me sens bien.  Au fond, ils m'ont guérie de tous les maux, ce sont eux qui se laissent habiter, manipuler, abuser par mes sentiments. Je leur rends justice en les vendant à des inconnus. Et j'oublie tout le reste."

Je remercie les presses de la cité et Suzanne de
Chez les filles pour cette découverte.

Partager cet article

Repost 0
Published by pimprenelle - dans Mes déceptions
commenter cet article

commentaires

Livresque 07/12/2009 21:06


Je l'ai noté dans ma LAL il y a quelques jours suite à un très bon avis... Quand je me le serai procurée, je pourrai voir de quel côté des critiques je me pose!


Anne 26/05/2009 09:35

Bonjour,J'ai pas du tout accroché et je l'ai abandonné en cours de route...

Karine:) 17/05/2009 03:16

J'ai l'impression que je vais penser la même chose que toi... mais je vais le lire quand même, l'ayant reçu hier.  Je vais pouvoir me faire ma propre opinion!!

pimprenelle 18/05/2009 06:43


Eh bien, j'ai hâte de connaître ton avis. ;)


calypso 16/05/2009 13:17

Pas trop envie de le lire, les avis sont globalement plutôt négatifs...

pimprenelle 17/05/2009 21:53


En effet, je comprends que tous ces articles ne donnent pas envie!
Tu peux aller lire l'article de Pimpi qui est très enthousiaste...


Leiloona 16/05/2009 11:28

Pas vraiment envie de le lire. Alors quand tu dis qu'il t'a fallu deux semaines pour le finir, j'ai encore moins envie de le lire ! :P

pimprenelle 17/05/2009 21:27


Eh oui, deux semaines pour en venir à bout... Mais j'ai lu d'autres titres entre temps!