Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 20:32

Après avoir lu plusieurs articles sur ce livre, j'étais très intriguée par cette histoire peu banale et j'avais envie d'en savoir plus! Je me suis donc précipitée en librairie et il n'a pas eu à attendre très longtemps sur ma PAL!


L'histoire :


Lynn  vient de passer six mois dans un centre où elle a été soignée pour une profonde dépression. De retour chez elle, elle tente de reprendre le cours de sa vie. Pour faire face à ses difficultés financières, elle décide d'aller voir son ex Heinz afin qu'il lui propose un emploi dans son hôtel. C'est ainsi qu'elle y entre comme femme de chambre. Cet emploi lui permet d'assouvir sa manie de la propreté.  Peu à peu, elle quitte l'hôtel de plus en plus tard, trouvant dans son métier un moyen de lutter contre la solitude et l'oisiveté qui pourraient la faire replonger. Durant les longues heures qu'elle passe dans les chambres, Lynn se met à observer et nettoyer les affaires personnelles des clients. Mais un mardi, elle va plus loin : elle enfile la veste de pyjama du client de la chambre 303. Mais des pas s'approchent dangereusement et la clé tourne dans la serrure. Prise de court, elle se cache sous le lit où elle va rester toute la nuit, pénétrant ainsi dans l'intimité du client. Dès lors, une routine s'installe : chaque mardi, elle renouvelle cette expérience découvrant ainsi ce que cachent certains clients...

J'ai lu ce livre quasiment d'une traite : l'écriture est fluide et l'histoire est suffisamment intriguante pour qu'on ait envie de tourner les pages, et de savoir à quoi ressemblera l'intimité du client suivant. On se demande également  si un client finira par s'apercevoir de la présence de Lynn.
J'ai trouvé le personnage de Lynn attachant : sa souffrance transparaît clairement . Et j'ai été particulièrement touchée par ces routines qu'elle met en place afin de ne pas se retrouver seule face à elle-même. Elle se réfugie alors dans la présence de l'autre mais on se rend bien compte que tout ceci est artificiel. En effet, le lundi, elle voit Heinz, même s'il est clair dès le début du roman que leur relation est terminée. Le mardi, elle se réfugie dans l'intimité d'un client qui ignore tout de la situation. Le jeudi, elle appelle sa mère, et c'est un peu la même chose chaque fois, elles n' ont rien à se dire. Et puis il y a le samedi...
Cependant, je n'ai pas été totalement emportée par cette histoire malgré un thème original qui demandait vraiment à être creusé. J'ai trouvé que l'ensemble manquait de relief, qu'il y avait finalement peu de rebondissements et qu'il ne se passait pas grand-chose. Lynn semble condamnée à la banalité, et même si elle fait quelques découvertes intéressantes, je n'ai jamais été véritablement surprise. Par contre, j'ai beaucoup apprécié la fin, et j'ai refermé ce livre avec le sourire aux lèvres.
Une lecture agréable et sympathique donc, mais sans plus.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Je reviendrai lire ta critique dès que je l'aurai lu. Il est dans ma PAL.
Répondre
C
A attendre en poche donc !:)
Répondre
A
Il y a un malaise assez difficile à cerner mais peut être faut-il le trouver dans ce qui arrive à la fin. Là encore, la mère a un rôle à jouer dans cette histoire. Tout n'est pas dit....et l'auteur ne le formule pas avec des mots laissant notre imagination faire son chemin.
Répondre
E
C'est vrai que je suis intriguée...je note.
Répondre
P

Eh oui, c'est une intrigue originale! On a envie d'en savoir plus...


A
Le sujet a l'air assez original, mais vu tes réserves, je ne note pas. Ma LAL explose, j'ai décidé de ne noter que les vrais coups de coeur.
Répondre
P

Toutes nos LAL sont au bord de l'explosion il me semble!