Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 19:37

J'ai découvert cette nouvelle chez Stephie il y a quelques semaines, et j'ai eu envie de la découvrir. C'est pourquoi quand je suis tombée dessus au salon du livre je n'ai pas hésité une seconde avant de l'acheter.

L'histoire :

La scène se passe à New-York dans les années 90. Andi et Sarah sont en couple depuis quelques mois quand le récit commence. Ils s'aiment d'un amour très fort. Pourtant dès les premières pages, le malaise est sensible : Sarah est juive et plusieurs membres de sa famille ont péri à Auschwitz. Andi, lui, est Allemand, et même si la Shoah a eu lieu cinquante ans auparavant, les rancoeurs sont toujours présentes, et l'incompréhension règne. En effet, si Andi semble accepté par la famille de Sarah, il n'est jamais vraiment à l'aise, se demandant si leur gentillesse n'est pas forcée. Et quand Sarah rencontre les parents d'Andi à Berlin, le malaise s'installe lorsque le sujet de la guerre est évoqué. Pourtant Andi aime vraiment Sarah. Il va alors tout tenter pour lui prouver son amour, au delà de leur mésentente sur la façon de penser la Shoah.

J'ai beaucoup apprécié cette lecture car c'est un sujet qui me touche énormément. Cette nouvelle se lit très vite et j'ai souvent été très émue de lire comme le poids du passé pouvait influencer la vie de ces deux êtres qui se vouent un amour sincère. Un amour qui, finalement, n'est pas suffisant, chacun demeurant l'image de ses ancêtres. Sarah se sent constamment agressée, les malentendus se multiplient, parfois sur un seul mot. Et Andi, aussi parfait soit-il ( "Tu leur as beaucoup plu à tous." ) reste avant tout un Allemand, le descendant de ceux qui ont persécuté les Juifs.
Cependant, j'aurais apprécié que l'histoire soit plus étoffée. Je pense que je suis de moins en moins attirée par les nouvelles. J'aime entrer dans un univers, faire connaissance avec des personnages soigneusement dépeints et passer un moment avec eux. Quand je lis une nouvelle, j'ai la sensation qu'il manque quelque chose, l'impression de rester sur ma faim, et la frustration de quitter aussi rapidement une écriture à laquelle je commençais tout juste à m'habituer. C'est pourquoi j'ai hâte de lire Le Liseur du même auteur, qui est, quant à lui, un roman.

" Ils marchèrent en silence, tous les deux avec un peu de rancoeur et chacun chagriné par cette rancoeur, la sienne et celle de l'autre."

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Je n'aurais pas été vers ce livre a priori mais vu le sujet je suis assez tentée. Mon ami est allemand et mes grands-parents ayant été résistants et ayant beaucoup souffert pendant la guerre, son "admission" au sein d'une partie de la famille a été difficile et même maintenant, dire de lui qu'il est allemand revient à l'insulter pour ma grand-mère...
Répondre
P

Alors je pense en effet qu'il faut vraiment que tu le lises, nul doute que tu seras très touchée par l'histoire d'Andi et Sarah! C'est un sujet très fort , vraiment!


E
Ta critique donne envie. Encore un de noter!
Répondre
P

Ehéh, c'est l'inconvénient avec les blogs, notre LAL ne cesse de s'agrandir!


A
Tu vas aimer le liseur, c'est sûr. Je n'ai jamais tellement trouvé mon compte dans les nouvelles, toujours trop courtes à mon goût.
Répondre
P

J'ai hâte de me plonger dedans oui!
Quant aux nouvelles, jusqu'à maintenant, je n'avais pas cette sensation... Je change sûrement avec l'âge!


K
Depuis que j'ai lu Le liseur, cet auteur m'attire beaucoup!
Répondre
P

Le liseur est en bonne place dans ma PAL.


P
Je ne connais pas cet auteur, mais il me tente. Et puis j'aime les formats courts autant que les longs :-) .
Répondre
P

Je t'invite à le découvrir, il mérite d'être connu!