Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 19:28
 

Voilà enfin un peu de légèreté après une série d'articles mêlant la mort, le viol et les fous... car vous l'aurez sans doute remarqué, mes lectures sont souvent loin d'être gaies... n'en déduisez pas qu'elles reflètent mon caractère, je vous rassure, je respire la joie de vivre!! Mais là n'est pas la question, revenons-en aux Chroniques...

 

 L'histoire :


Mary Ann Singleton décide un jour de tout plaquer : famille, amis, boulot pour s'installer à San Francisco. Nous sommes dans les années 70 et la jeune femme coincée va peu à peu découvrir un monde qu'elle ne connait pas où se cotoient sexe, drogue et alcool. D'abord logée chez son amie Connie, elle trouve rapidement un appartement à Barbery Lane chez Anna Madrigal, une vieille femme étrange qui accueille ses nouveaux locataires en scotchant un joint sur leur porte. Grâce à l'une de ses voisines, Mona, elle trouve très rapidement du travail dans l'agence de pub d'Edgar Halcyon. Nous suivons alors les pérégrinations de Mary Ann et de nombreux autres personnages qui gravitent autour d'elle : les locataires de madame Madrigal, la famille d'Edgar Halcyon, les amis des uns et des autres...qui finissent tous par se rencontrer au gré du hasard, de manière souvent assez cocasse.


J'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture qui m'a fait passer un agréable moment. Je n'ai cessé de sourire à chaque page. Armistead Maupin a vraiment un don pour introduire ses personnages, et si leur quantité peut faire craindre qu'on ne s'emmêle les pinceaux, il n'en est rien! Chacun fait son apparition et trouve sa place auprès de Mary Ann. Et j'ai surtout apprécié la manière dont ils « réapparaissent ». Pour ne citer qu'un exemple, Jon apparaît tout d'abord en tant que gynéco de Dede Day et on le retrouve ensuite comme amant de Beauchamp Day, le mari de Dede. Le monde est très petit à San Francisco puisque tout le monde couche avec tout le monde, hommes et femmes confondus... Et cela prend tout son sens dans la succession de très courts chapitres qui nous font passer d'un endroit à un autre, de personnages à d'autres mais sans jamais nous égarer. Un véritable tour de force!

Et si j'ai autant envie de lire la suite, c'est qu'Armistead Maupin sait également créer le suspense. Qui est véritablement Anna Madrigal? Tout le roman laisse sous-entendre qu'elle cache un terrible mystère, et au moment où l'on s'apprête enfin à connaître la vérité, un terrible retournement de situation nous en prive... Je n'ai qu'une hâte : lire le deuxième tome. D'ailleurs, j'ai résisté jusqu'à maintenant mais le fait d 'écrire cet article ranime une envie irrépressible de connaître la suite. Je vais le commander de ce pas!


Et je finis en remerciant Neph grâce à qui j'ai découvert ce titre. Vous pouvez d'ailleurs lire son très chouette article  ICI

Partager cet article
Repost0

commentaires

L

En lisant ton article, je me dis que ce livre attend dans ma bibli depuis bien trop longtemps !


Répondre
S
Voilà mon article publié et l'occasion pour moi de te remercier pour cette super découverte et ces heures de plaisir livresque. Bises
Répondre
P

Je t'en prie
C'est moi qui suis ravie de t'avoir procurer ce plaisir mais aussi d'être à l'origine de celui qui t'attend dans les prochains tomes ;)


N
ça y est, premier tome lu, j'ai acheté le deuxième aujourd'hui....
Répondre
P

J'en déduis que tu as aimé?


L
Je suis entrain de lire le premier tome et j'aime beaucoup. Si les autres sont aussi bons que celui là je crois que je vais m'enfiler la série assez rapidement :-) Je mettrai bientôt mon commentaire sur mon blog.
Répondre
K
j'ai toute la série chez moi... et je ne l'ai pas encore commencée! Honte à moi!!
Répondre