Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 10:08

   

Quelle déception...

48 pages , 48 petites pages pour cette nouvelle.


Par un concours de circonstances, et contrairement à mes habitudes, j'ai vu le film avant de me plonger dans la nouvelle. Voilà l'origine de ma déception... J'ai vu un film magnifique, touchant qui m'a même arraché quelques larmes ( fait assez rare pour être signalé )... un film qui amène à une véritable réflexion sur la vie, l'amour et le temps qui passe mais aussi sur la tolérance. Bref, un film très profond comme on en voit peu de nos jours.


Et je me retrouve face à quelques pages qui traitent d'une histoire semblable sans réelle consistance, sans aller au bout des choses. Je dis histoire semblable car elle est finalement très différente... Et je suis bien en peine pour la résumer puisque cette nouvelle résume énormément la vie de Benjamin, sautant parfois plusieurs années entre deux événements. Une véritable impression d'inachevé...Alors disons simplement que c'est l'histoire de Benjamin qui naît vieillard, et qui peu à peu rajeunit. Sa vie est inversée, rendant certaines situations assez cocasses.


Pour conclure, je pense que j'aurais sans doute apprécié davantage cette nouvelle en la découvrant avant le film, mais que, j'aurais indéniablement trouvé ce dernier nettement supérieur, quoi qu'il arrive!



Et quand même, deux bonnes raisons de lire cette nouvelle:

  • l'histoire est originale et ne donne pas l'impression d'avoir été déjà écrite

  • le style est plaisant et fluide, la lecture reste agréable.


La deuxième nouvelle de ce petit recueil s'intitule La lie du bonheur et m'a davantage emballée. Le thème n'est certes pas novateur, mais l'histoire est très touchante. Jeffrey et Roxane forment le couple idéal, ils vivent un bonheur sans nuage Jusqu'au jour où lors d'une partie de poker, Jeffrey a un geste brutal envers sa femme devant toute l'assemblée. Personne ne comprend, surtout pas lui. Mais la cause de ce soudain changement n'est pas celle que l'on peut imaginer...

J'ai relevé ce passage au début de la nouvelle qui résume parfaitement cette histoire : « Comme deux troncs flottants poussés par les courants, ils s'étaient rencontrés, attachés l'un à l'autre et poursuivaient leur route ensemble. Pourtant eût-il continué quarante ans à écrire, Jeffrey Curtain n'aurait jamais imaginé dans une de ses oeuvres un retournement plus abrupt que celui qui marqua sa propre vie. Eût-elle interprété trente-six personnages et rempli cinq mille salles de théâtre, Roxane Milbank n'aurait connu dans aucun rôle autant de bonheur ni de désespoir que le destin en réservait à Roxane Curtain. »


Cette nouvelle nous fait réfléchir sur la fragilité du bonheur. La vie nous réservant parfois de mauvaises surprises, il faut savoir profiter du moment présent : Carpe Diem.

 


Je vous invite à aller lire l'article de Stephie sur la première nouvelle.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
j'ai trouvé dingue de réussir à faire un film aussi long (et beau) à partir d'une si petite nouvelle... que je n'ai pas appréciée non plus. comme toi, je me dis que je l'aurais aimé davantage en la lisant avant de voir le film.
Répondre
C
Ah, ben, justement j'ai a-do-ré le film (même s'il est long, 2 h 35, je ne me suis pas ennuyée et les images sont magnifiques) et j'avais envie de lire la nouvelle... Plus trop envie... Vais voir...
Répondre
P

J'aurais tendance à dire qu'il faut la lire quand même, d'autant plus qu'elle est vraiment très courte, et qu'en une demie-heure c'est fait. Histoire de se faire un avis.
Mais pour le film, c'est clair, c'est un chef d'oeuvre.


L
J'ai lu la nouvelle et ai très envie de voir le film. Pour moi il y a juste le thème qui soit commun aux deux histoires. J'ai trouvée la nouvelle très agréable à lire. Mais effectivement comme ce n'est qu'une nouvelle le personnage n'a pas vraiment pu être très appronfondi.
Répondre
A
Je n'ai pas eu envie de voir le film alors je passe pour la nouvelle !
Répondre
P

Pourtant le film est une merveille!


M
J'ai également vu le film avant de lire la nouvelle. Je la lirai malgré tout mais je crains, comme toi, de l'apprécier moins que le film.
Répondre